Propos racistes : salariés et syndicats de Groupama suspendus à la communication officielle de la direction lundi 21

racisme
Débrayage après injures raciales
Débrayage après injures raciales à Groupama le 17 juin à Fort-de-France (Martinique). ©Marc François Calmo

Le CSE (Comité Social et Economique) de Groupama du vendredi 18 juin 2021 s'est réuni en séance extraordinaire. Il était  question des suites des insultes racistes proférées par un cadre. La direction de Groupama Antilles-Guyane communiquera  officiellement lundi 21 juin 2021. 

Le CSE execeptionnel s'est tenu, hier (vendredi 18  juin 2021) pour évoquer les suites qui seront données aux propos "injurieux et racistes d'un cadre de la direction de Groupama.

Si le départ des  Antilles-Guyane  du directeur ayant proféré les insultes racistes est acté, les salariés de l'agence de Martinique restent mobilisés jusqu'au lundi 21 juin 2021. 

Syndicats et salariés du groupe exigent qu'une plainte soit déposée. La direction dans un communiqué publié sur son compte Facebook, le 17 juin, assure que les sanctions seront "à la hauteur de la gravité des faits" dénoncés. Une communication officielle est annnoncée pour le lundi 21 juin 2021.

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et de Thierry Sokan 

Groupama : affaires insultes et racisme