publicité

La puberté précoce est-elle une réalité aux Antilles ?

Des études réalisées en France ont démontré la relation entre les pesticides et les pubertés précoces. Les chiffres recueillis par un pédiatre du CHU de Martinique font froid dans le dos, 9 à 10 fois plus de pubertés précoces que dans l’Hexagone.

Les enfants des Antilles ont-ils une pré-disposition à la puberté précoce ? © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Les enfants des Antilles ont-ils une pré-disposition à la puberté précoce ?
  • Cécile Marre
  • Publié le
La puberté est un moment délicat où l’enfant devient adolescent puis adulte. Les hormones s’affolent, les centres d’intérêt changent, pour les filles des seins apparaissent, puis les règles. Habituellement ce changement commence tout juste à 9 ans. S'il intervient plus tôt, on parle alors de puberté précoce.

Des chiffres qui font froid dans le dos


En France, il existe en moyenne trois cas de puberté précoce pour 10 000 petites filles. En Martinique c’est 10 fois plus, trois cas pour 1 000 petites filles. Des chiffres compilés par le pédiatre Felicien Mbou après 20 ans à l’hôpital. Ce médecin a soigné une petite fille de 2 ans et demi présentant "de petits seins" et donc une puberté précoce. 

(Re)voir le reportage avec des images d'Olivier Nicolas-dit-Duclos :
Chlordécone et puberté précoce

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play