publicité

Que d'émotions à l'heure du bilan de l'année en Martinique !

Parmi les actualités les plus marquantes de l'année 2017, nous retenons l'arrivée des martiniquaises à l'Assemblée Nationale et au Sénat, la menace des ouragans, l'inertie des politiques à faire fonctionner le TCSP ou le visage de la positive attitude d'un jeune nageur de 10 ans...

Les images des moments marquants de l'année 2017 en Martinique © RnB
© RnB Les images des moments marquants de l'année 2017 en Martinique
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le
Nous avons établi une sélection des émotions qui ont suscité davantage d'intérêt en particulier sur les réseaux sociaux. Commençons par la positive attitude de Christophe, un jeune nageur de 10 ans qui a ému la Martinique le 15 octobre 2017.
Rétrospective 2017
Les temps forts de l'année 2017 en Martinique
Enfin des martiniquaises au Parlement !
Cette année a surtout été marquée par l'arrivée des martiniquaises au Parlement Français. Josette Manin, première femme élue députée de Martinique. Elle doit être rejointe dans quelques jours par Manuella Keclard-Mondésir, qui remplace Bruno-Nestor Azérot, le député de la deuxième circonscription, qui a retrouvé "sa" mairie de Sainte-Marie. Catherine Conconne, a été élue par ses pairs première sénatrice de Martinique. Une consécration pour cette battante.

Les ouragans font peur !
La saison cyclonique dans la région est la plus effrayante de l'histoire. La Martinique échappe au pire contrairement à ses voisines de la Dominique et des îles du nord, frappées par des phénomènes (Irma, Maria), d'une puissance dévastatrice, inconnue jusqu'alors. La Martinique doit désormais préparer ses infrastructures afin de faire face à ce type de dérèglement climatique.

Le TCSP cristallise l'impuissance des politiques
La mise en circulation commerciale du TCSP, annoncée en 2015 puis maintes fois renvoyée, est devenue l'Arlésienne qui ne fait rire personne car plus de 380 millions d'euros d'argent public, ont été investis dans ce projet. L'ancienne majorité régionale n'a pas réussi à le faire aboutir. La nouvelle majorité territoriale semble encore plus "enkayée" sur le dossier.

Le climat social reste toujours aussi tendu alors que la réforme du Code du travail par ordonnances qui vise à accorder plus de flexibilité aux entreprises, s'installe tout doucement en Martinique.

Nos chers disparus
Des personnalités nous ont quittés cette année dont nos confrères Gabriel Gallion du journal France-Antilles, Georges Montout, l'ancien journaliste et animateur de notre média du service public ou le grand reporter Henri Vigana. Des militants culturels : "Ti Raoul Grivalliers et Dartagnan Laport du monde du bèlè. Jean Bernabé, Émile Désormeaux, Marie-Thérèse Armède, surnommée "Mamie Carnaval", ou Albert Allemele de la communauté indienne. Des chefs d'entreprises : Roger de Jaham, Yves Hayot, Jean-Claude Boulanger, Roger Roseau...Les dirigeants politiques, Arthur Régis et Alex Doëns, Monseigneur Maurice Marie-Sainte, l'avocate Thérèse Yoyo, l'ancien directeur de l'IEDOM, Charles Apanon, ou encore Valère Gabin, grande figure du monde agricole martiniquais.





ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play