martinique
info locale

Quelle marge de manœuvre pour Gilbert Eustache ?

politique
Gilbert Eustache
©Martinique1ere
"Seul au monde ", c’est  la chanson qui a fait connaître Corneille sur le plan international à telle enseigne que depuis, il est entouré de plein d’amis. Seul au monde c’est sans doute le refrain qui dans quelques jours risque de tourner en boucle dans la tête de Gilbert Eustache.
Suite au dernier conseil municipal de la commune, le maire du Diamant ne fait vraiment plus l’unanimité au sein de sa propre majorité. Entre petits règlements de comptes entre anciens amis, manque de confiance, refus de ne pas vouloir déléguer, ce que certains lui reprochent, on peut légitimement s’interroger sur la gestion future de la ville du Diamant. Désormais tout l’art du premier magistrat sera de convaincre la majorité de son conseil municipal.

La tâche s’annonce rude tant les griefs à son encontre se font jour et chacun joue désormais sa partition pour exister au sein de ce qui ressemble de plus en plus à un capharnaüm municipal. Comment donc gérer de manière sereine les affaires communales si désormais l’angle de vos anciens amis est de veiller à votre moindre écart pour vous rappeler à l’ordre. Quelle couverture et quelle marge de manœuvre disposera donc l’édilité pour les prochaines semaines ?
 
On se surveillera, on sera attentif à la moindre phrase, au moindre geste, à la moindre signature. Gérer avec tant de paramètres c’est s’enliser vers une voix sans issue. Mais quand les phrases de la chanson "seul au monde" nous reviennent : "Je joue au dur chaque jour qui passe mais les pierres de chaque mur un jour se cassent et je suis plus fragile qu’on ne le croit".
 
Alors peut-être que chacun à son niveau de responsabilité va réagir dans le bon sens, dans l’intérêt supérieur de la commune !
Publicité