publicité

À qui appartient le complexe de la Pointe Simon à Fort-de-France?

La Pointe Simon, un projet immobilier au bord de mer de Fort de France, a été construit par Guardian Holdings de Trinidad et Tobago. NCBJ, banque nationale de la Jamaïque, détient près de 30% des actions de Guardian. Portland Group, un holding jamaïcain/canadien détient 72% des actions de NCBJ. 

A gauche Michael Lee-Chin, président du Portland Group avec Andrew Holness, le premier ministre de la Jamaïque © jis
© jis A gauche Michael Lee-Chin, président du Portland Group avec Andrew Holness, le premier ministre de la Jamaïque
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le
Le complexe de la Pointe Simon à Fort-de-France est un ensemble immobilier de 3 bâtiments situé sur le front de mer. Composé de la Tour Lumina de 18 étages, l’hôtel le Simon avec une centaine de chambres, une résidence de 50 appartements de luxe et des espaces commerciaux, la Pointe Simon est aujourd'hui l'espace moderne de la ville.

Guardian Holdings, la plus grande compagnie d'assurance de Trinidad et Tobago, des Antilles Britanniques et Néerlandaises.

Un difficile démarrage du projet


La construction du complexe a démarré en 2007. Guardian Holdings, la plus grande compagnie de Trinidad et Tobago, des Antilles britanniques et Néerlandaises, et Royal Bank of Canada Caribbean, (aujourd'hui RBTT, Royal Bank of Trinidad et Tobago), financent le développement qui représente un investissement de 200 millions d'euros.

Pour Guardian Holdings, l'idée initiale était de diversifier des portefeuilles d’investissements dans la zone euro. La Martinique, située à proximité de Trinidad et Tobago semblait être un lieu idéal.

Mais le projet a du mal à décoller. Les délais de construction ne sont pas respectés ce qui génère des dépassements budgétaires. Les fondations ont pris des années avant l'achèvement et les prix des travaux ont doublé. Les fondations les plus profondes se situent à 60 mètres. Selon les promoteurs, "c'est l'endroit le plus sûr de la Martinique en cas de tremblement de terre".

La crise de 2009 aggrave la situation !


La crise financière de 2009, a freiné la croissance externe du Guardian Holdings. En 2010, Royal Bank of Trinidad et Tobago se retire du projet. La banque ne voulait plus être en Martinique. Guardian rachète le prêt engagé par la banque. Pendant un an, les travaux piétinent. Les rumeurs d'arrêt circulent.

Mais Guardian Holdings est allé trop loin dans ce projet pour s'arrêter. Sa réputation et son éthique en tant que compagnie d'assurance ne lui permettaient pas de se retirer.

‘'Pointe Simon a pesé lourdement sur les finances de Guardian Holdings", (Déclaration de Ravi Tewari, directeur de Guardian Holdings, à la presse trinidadienne)

Geoffroy Marraud des Grottes et l'Hôtel le Simon


En 2015, le holding, Dynamis, à travers la Compagnie Hôtelière de la Pointe Simon (CoHPS) acquiert les murs et le fond de commerce de l'hôtel le Simon. 76% des actions de CoHPS sont détenus par Dynamis.  C'est Geoffroy Marraud des Grottes qui est président des 2 entités. Guardian Holdings contrôle le 24% restant des actions de CoHPS. 

Portland Group : une puissance financière dans la région


En 2016, 29,99% des actions appartenant aux directeurs de Guardian Holdings et à l'IFC, (International Finance Corporation), la filière du secteur privé de la Banque Mondiale, ont été acquises par NCBJ, la Banque Nationale de la Jamaïque, la plus ancienne du pays. 

72% des actions de la Banque Nationale de la Jamaïque, avec ses filières à Barbade, Trinidad et Tobago et aux Îles Caïmans, sont contrôlées par le Portland Group, un holding jamaïcain, domicilié au Canada.

Le Portland Group, une puissance financière dans la région, a été fondée par Michael Lee-Chin l'un des entrepreneurs les plus en vue de la Caraïbe. Il fait partie des plus grandes fortunes du Canada et de la Jamaïque. Ce milliardaire jamaicain, âgé de 66 ans, est même conseilleur auprès du gouvernement de la Jamaique.

Le Portland Group possède un vaste portefeuille d’investissements dans la Caraïbe, en Amérique du Nord et Amérique du Sud. L'acquisition des actions de Guardian Holdings a été un vrai tour de force pour Lee-Chin.

    "Cette transaction permet de fusionner la plus grande compagnie d’assurance de la Caraïbe avec la banque la plus rentable de la Jamaïque. Nous avons crée la plus grande affiliation de services financiers dans la Caraïbe". (déclaration de Michael Lee-Chin, président du Portland Group suite à l'acquisition de 29,99% des actions de Guardian Holdings).


La Pointe Simon © kyotec groupe
© kyotec groupe La Pointe Simon
En décembre 2017, le quotidien, Guardian de Trinidad et Tobago a publié un article dans lequel on annonce l'intention de NCBJ, la Banque Nationale de la Jamaïque d'acquérir jusqu'a 62% des actions de Guardian Holdings. Une offre qui vaut plus de 170 millions de dollars. La transaction n'a pas encore été finalisée.

Selon les promoteurs, le complexe de la Pointe Simon à Fort de France est le premier investissement intra-caribéen de la région.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play