Résilience, nouveau spectacle de l'école de Betty Bylon

danse
Danse
Les élèves de l'école de danse Betty Bylon. ©Ecole Betty Bilon

Les élèves de l’école de danse classique de Betty Bylon, se produisent dans  la petite salle de l’Atrium, le vendredi 25 juin à 19h, à l’occasion du spectacle de fin d’année scolaire. L'occasion de faire le point sur ce nouveau rendez-vous avec Betty Bylon.

Quelles sont les valeurs que vous voulez transmettre à travers ce spectacle ?

Professeur de danse classique depuis bientôt 40 ans en Martinique, beaucoup de générations sont passées dans nos écoles puisque de nos jours, j’ai les enfants de mes anciens élèves.

 

Nous avons vu passer notamment Giovanni Napoli, directeur de la comédie musicale du Roi Lion à Madrid et Antoine Marc qui a ouvert son école à Londres. La transmission perdure. D’ailleurs, juste avant le premier confinement en février 2020, nous avions participé au prix Inter Caraïbes, où nous sommes revenus avec 11 médailles d’or, 7 médailles d’argent et des sélections pour représenter la Martinique au niveau national.

 

Nous sommes restés sur cette bonne dynamique, c’est la raison pour laquelle, le spectacle de cette année s’appelle résilience. C'est une manière de résister et de vivre de ses rêves malgré un contexte sanitaire difficile. 

Betty Bylon

Comment voyez-vous l’intérêt pour la danse en Martinique évoluer au fil des années ?

Après un parcours qui m’a mené, de mes débuts avec Jacqueline Lault, en passant par l’académie Jacques Duval jusqu’aux Etats-Unis, je me suis rendu compte à mon retour, que la danse dans les années 80 s’adressait à une certaine élite alors que pour moi, l'idée était de l'utiliser comme un véritable outil thérapeutique.

 

Cela permet de trouver un équilibre, un certain bien être afin d'aider chacun à trouver sa place. D’ailleurs, la danse était une profession jugée non-essentielle lors du confinement.

 

C’est difficile de résister à ce genre de qualificatif. Tout au long des années, j’ai continué à transmettre mon art qui est noble et qui demande de danser avec son âme. C’est un vecteur d’équilibre qui permet à chacun d’avoir des clés pour pouvoir appréhender le monde de demain.

Quelles sont vos attentes pour ce spectacle ?

Nous l’attendions avec beaucoup d’impatience mais nous le remettions à la volonté de dieu. Nous avons pu travailler par visioconférence, de manière à ce que les enfants continuent la pratique chez eux. Tous ceux qui viendront pourront partager cette mosaique d’amour, de style, de technique et de chorégraphie.   

 

Résilience vendredi 25 juin 2021 à l’Atrium, salle Aimé Césaire.

Ecole de danse Betty Bylon, 24 rue Martin Luther King. Mercredi 23 juin de 15h à 20h. 

Atrium le jeudi 24 juin 17h-20h et le jour même du spectacle, le vendredi 25 juin dès 9h.