publicité

Robert Rose-Rosette mis à l'honneur

La ville des Trois-Ilets en partenariat avec l'association Robert Rose-Rosette Passion Martinique, organise une manifestation ce mardi (25 avril) à la salle des délibérations de la nouvelle mairie des Trois-Ilets. Une manifestation afin de faire connaître la vie de Robert Rose-Rosette (1905-1996).

Robert Rose-Rosette élevé au grade de commandeur de la légion d'Honneur avec son épouse et Louis Le Pensec ancien Ministre des DOM-TOM. © Robert Rose-Rosette passion Martinique
© Robert Rose-Rosette passion Martinique Robert Rose-Rosette élevé au grade de commandeur de la légion d'Honneur avec son épouse et Louis Le Pensec ancien Ministre des DOM-TOM.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Docteur-vétérinaire puis homme politique, s'il fallait retenir une action de Robert Rose-Rosette, ce serait son passage en tant que maire des Trois Ilets de 1953 à 1971. Durant ces trois mandats, il a façonné la ville avec son équipe municipale. Selon sa fille Françoise Rose-Rosette, "il est l'un des fondateurs de la ville telle qu'elle est aujourd'hui".

"Dès 1936, j'ai revu des écrits de lui où il disait que les usines à sucre allaient mourir, il faut remplacer cette activité par une autre. L'activité touristique doit être développée". Très vite il avait anticipé sur le déclin de l'industrie sucrière et souhaitait s'orienter vers un secteur encore inconnu. "Beaucoup d'endroits qui sont aujourd'hui des lieux de vie publique et de développement de la Martinique, ont été initiés par l'équipe municipale de Robert Rose-Rosette, la Pointe du Bout où il n'y avait rien, par exemple", poursuit sa fille. 

Un homme de sensibilité de droite 

De par son métier, la question sanitaire était également au cœur de ses préoccupations. "Il a été très concerné par ce que l'on a appelé l'eau du sud. C'est à dire amené de l'eau du centre, de la rivière blanche de Saint-Joseph, jusqu'à l'extrémité de la Martinique Vauclin, Marin, Sainte-Anne avec Alphonse Jean-Joseph, qui était le grand homme de l'eau du sud. Mais je me souviens que mon papa était très très impliqué dans ce projet qui a changé la vie quotidienne des gens. Au lieu qu’ils aillent chercher dans des endroits pollués tel ou tel seau d'eau complètement dégoûtant ou porteur de fièvre typhoïde, ils avaient accès à l'eau propre au moins dans des bornes-fontaines dans la commune".

L'historien Gilbert Pago retient de lui qu'il était un homme très actif, "il s'est beaucoup intéressé au musée de la Pagerie parce que c'est un partisan de l'impératrice Josephine. Vous savez les débats que ça suscite. Lui, il le faisait en disant que c'était un élément touristique et puis je crois qu'il était un amoureux de cette espèce de passé historique"...
Toujours selon l'historien, Robert Rose-Rosette a écrit plusieurs ouvrages importants, dont l'un sur l'histoire de Beauregard, un autre sur comment prendre son petit punch ou encore se nourrir aux Antilles. "C'était au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, lorsque les gens se trouvaient dans des difficultés pour se nourrir, il avait fait toute une étude des produits martiniquais. Et ce sont des ouvrages qui à mon avis, jusqu'à présent ont une grande importance parce qu'il a été un précurseur dans ce domaine".

Faire connaître l'histoire de ce personnage

Robert Rose-Rosette a plusieurs fois été mis à l'honneur à la Pagerie, autre projet sur lequel il a longuement travaillé. Mais c'est la première fois que la ville en partenariat avec l'association Robert Rose-Rosette Passion Martinique rend hommage à cet homme qui a œuvré pour la commune. 

La manifestation qui se tiendra ce mardi (25 avril 2017) à la salle des délibérations de la nouvelle mairie des Trois-Ilets prendra la forme d'une conférence rencontre autour de la mémoire de Robert Rose-Rosette. Serge Pain, historien et président de la commission culture des Trois-Ilets va présenter sa vie et plusieurs personnes qui l'ont connu vont également témoigner. "Ce sera un moment d'échange je l'espère très vivant entre personnes qui ont connu mon père et essayer de comprendre qui était cet homme qui a voué sa vie à essayer de faire quelque chose (...) Il a tenté d'œuvrer pour le collectif".

Voir l'extrait d'un documentaire qui lui est consacré (à voir en intégralité sur le site de l'association Robert Rose-Rosette Passion Martinique) : 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play