martinique
info locale

Route du rhum : Francis Joyon remporte la 11e édition

voile
Francis Joyon
Francis Joyon vainqueur de la 11ème édition de la Route du Rhum 2018. ©Guadeloupe La 1ère
Francis Joyon (Idec Sport) a remporté dimanche 11 novembre 2018 à 23 h 21 mn 47 secondes (heure locale) à Pointe-à-Pitre, la 11e édition de la Route du rhum-Destination Guadeloupe). Il a passé la ligne d'arrivée avec seulement 7 minutes 08 secondes d’avance sur François Gabart (Macif) 
Le suspense est resté entier jusque sur la ligne d’arrivée de la 11e édition de la Route du Rhum. Francis Joyon, 62 ans, a pris les commandes de la course à 8 milles de l’arrivée à Pointe à Pitre.

Le skipper d’Idec Sport a mis 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes pour boucler le parcours de 3542 milles à la vitesse moyenne de 19,42 nœuds. Il établit ainsi un nouveau temps de référence sur le parcours en battant de 46 minutes 45 secondes le chrono réalisé en 2014 par Loïck Peyron.
Francis Joyon
Francis Joyon à son arrivée à Pointe-à-Pitre dimanche 11 novembre 2018 à 23 h21 ©Yvann Zedda #RDR2018
Leader de la course, François Gabart sur son bateau "Macif" a été handicapé ces dernières heures par la perte du foil tribord et d’une partie du safran bâbord.

L’écart qui est monté à près de 200 milles il y a quelques jours a été divisé par dix en approchant de la Guadeloupe. François Gabart a atteint en première position la tête à l'Anglais, au nord de l'île.

Sitôt la bouée de Basse-Terre passée Macif a progressivement perdu du terrain sur Francis Joyon dans le sprint final. Après 6 jours de course poursuite derrière François Gabart, tout s’est finalement joué au terme d’un tour de la Guadeloupe totalement fou, dans les dévents et la pétole.
François Gabart "Macif"
Le #trimaranMACIF dans la nuit devant Basse Terre. © Alexis Courcoux / Macif
François Gabart qui a déjà effectué ce tour de l’île en 2014 sur son monocoque Macif a résisté mais il est tombé face à Francis Joyon bien armé et qui disputait sa quatrième participation dans cette épreuve. Sur son trimaran Edec Sport plus facile à la manœuvre Joyon passe en tête à l’entrée du canal des Saintes.  Bien que ralenti par un filet de pêche pris dans un de ses safrans, le skipper d’Idec Sport conserve l’avantage. Les deux duellistes ont offert un très beau match sur l’eau. Francis Joyon a trouvé une veine de vent en fin de régate, largement suffisant pour s'imposer dans cette épreuve.

(Re)voir le direct de Guadeloupe La 1ère.
Publicité