Le RSMA c'est l'autre école de la seconde chance

emploi
Jeunes au RSMA
Jeunes demandeurs d'emploi au RSMA à Gondeau (Lamentin) ©Martinique 1ère
Créé en Martinique en 1961, le RSMA (Régiment du Service Militaire Adapté) forme des jeunes en rupture sociale à de très nombreux métiers. Les résultats sont flatteurs.  
Et si c'était le meilleur centre de formation de Martinique ? Sur près de mille jeunes accueillis l'an dernier, le RSMA a pu contribuer à la réinsertion de plus de sept cents volontaires, soit un taux de réussite de 75%.

Une offre de formations variée

Parmi ces réussites, on retrouve des contrats courts (59%), et des CDI ou CDD de plus de six mois (41%). Preuve de l'efficacité de la formation. Et les élèves ont le choix ! Une trentaine de formations leur sont proposées, du transport à  l'hôtellerie, en passant par l'agriculture et la construction. L'apprentissage dure entre six mois et un an.

La suite en revanche, se déroule souvent loin des casernes. Moins de soixante jeunes (6%) ont rejoint l'armée, à l'issue de leur formation, en 2016. Les autres ont poursuivi leur carrière dans le civil.

"Promouvoir l'emploi outre-mer"

"Pas étonnant", répond Antoine D'Evry, directeur du recrutement au RSMA, dont l'objectif est de "promouvoir l'emploi outre-mer". En somme, un acteur économique comme les autres. Et peut-être même plus que cela. Son rôle est aussi éducatif et social. La structure remet chaque année dans le circuit, des centaines de décrocheurs et de jeunes sans qualification. Résultat non-négligeable, quand on sait que notre territoire compte en moyenne 60% de jeunes chômeurs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live