publicité

Saint-Vincent et les Grenadines : 6 homicides en une semaine

À Saint-Vincent et les Grenadines, les autorités essaient de rassurer la population suite à une vague d'homicides dans l'archipel. 

Avis Israël et son fils Ronald Israël, parmi les dernières victimes d'homicide à Saint-Vincent et les Grenadines © iwnsvg
© iwnsvg Avis Israël et son fils Ronald Israël, parmi les dernières victimes d'homicide à Saint-Vincent et les Grenadines
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le
À Saint-Vincent et les Grenadines, les autorités ont du mal à faire face à une forte hausse de criminalité. En l'espace d'une semaine, six personnes ont été victimes d'homicide. 

Les tueries ont commencé dimanche dernier

Dans la nuit du dimanche 13 novembre 2016, Nicolas Layne âgé de 35 ans, Pamela Williams, 59 ans, Avis Israël, 75 ans et son fils, Ronald, 47 ans ont été tous abattus par la même personne, selon la police. Leurs corps ont été retrouvés sans vie dans des lieux différents de la capitale, Kingstown.  

L'auteur présumé de ces meurtres est Jurani Baptiste, âgé de 18 ans. Il a battu ses victimes à mort avec une violence effroyable. Il ne connaissait pas les victimes et selon les forces de l'ordre, le jeune homme souffrait de troubles mentaux. Avant d'être accusé de ces quatre homicides, Baptiste avait été évalué par des psychologues à Saint-Vincent. Mais ils ont décidé de ne pas le placer en institution. 
Jurani Baptiste, l'auteur présumé de 4 homicides © iwnsvg

Nouvel homicide du mardi soir

Mardi 15 novembre 2016 vers 22h00, Sean Dopwell, 48 ans a quitté un match de football dans la capitale, Kingstown. A l'extérieur du stade, il a reçu 4 balles. Il meurt plus tard à l'hôpital. Son tueur court toujours et la police a lancé un appel à témoins.
 

Assassinat d'un commerçant

Edgar Reid, tué par balle le 16 novembre 2016 © iwnsvg
© iwnsvg Edgar Reid, tué par balle le 16 novembre 2016
Hier soir (16 novembre) autour de 20h00, Edgar Reid, propriétaire d'une boutique à Buccament Bay située sur la côte caraïbe de Saint-Vincent, a fermé son établissement pour la dernière fois. Deux assaillants sont apparus, ils voulaient prendre la caisse. L'un d'entre eux a tiré une balle dans la tête de Reid. Il est mort sur le coup. Apprécié de tous dans la commune, Reid aurait fêté ses 60 ans dans quelques jours. 

Les tueurs ont volé de l'argent de deux personnes à proximité du lieu d'homicide. La police a encore lancé un appel à témoins. Mais personne n'ose identifier les assassins. Trente-trois homicides ont été enregistrés à Saint-Vincent et les Grenadines depuis le début de l'année de 2016. 



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play