martinique
info locale

Saint-Vincent et les Grenadines : la Commission du Service public condamnée pour des promotions illégales

monde
Kingstown
Kingstown, la capitale de Saint-Vincent et les Grenadines. ©Internet
La Commission du Service public de Saint-Vincent et les Grenadines est condamnée par le tribunal de grande instance pour non-respect des réglementations. En toute illégalité, des fonctionnaires non diplômés et avec peu d’ancienneté ont obtenu des promotions et des mesures pécuniaires.
La Commission du Service Public est condamnée à verser des dommages et intérêts aux cinq fonctionnaires qui ont porté plainte. Le juge du tribunal de grande instance fixera les montants fin janvier 2019. 
 

Le magistrat a été catégorique


Le non-respect des règlements du service public concernant les promotions et les mesures pécuniaires est illégal. La Commission du Service Public n’a pas respecté les principes d’impartialité et de transparence. La Commission ne prenait pas en compte l’ancienneté, l’expérience et les qualifications des fonctionnaires. 

Par ailleurs, les rapports annuels concernant la performance des membres du service public n’étaient pas à jour.
 

Discrimination manifeste


Les cinq fonctionnaires qui ont porté plainte n’ont pas eu les mesures qu’ils méritaient selon les critères de l’ancienneté et de leurs diplômes. L’un d’entre eux n’a rien obtenu depuis 30 ans de service.

En revanche, des fonctionnaires moins qualifiés avec moins d’ancienneté ont obtenu des promotions. Des proches de la Commission ont même été recrutés à des postes or ils ne possédaient pas les qualifications.
Publicité