publicité

SAMU 972 : les assistants de régulation médicale veulent plus de moyens humains

Les 23 personnels du service ARM (Assistant de Régulation Médicale) du SAMU de Martinique ont suivi le mouvement national du mercredi 21 août 2019. Ils réclament des moyens supplémentaires pour le 15, face à l’affluence des appels urgents.

Les agents de régulation médicale du 15 en Martinique ont suivi le mouvement national du 21 août 2019 © R. Bonnec
© R. Bonnec Les agents de régulation médicale du 15 en Martinique ont suivi le mouvement national du 21 août 2019
  • Ronan Bonnec & Guy Etienne
  • Publié le
Une grève pour améliorer la prise en charge des appels en direction du SAMU, c’est la motivation des Assistants de Régulation Médicale (ARM).

Les temps d’attente sont parfois trop longs, pour un public souvent en détresse expliquent-ils. Ces appels urgents arrivent sur le 15, un centre de réception où les agents se relayent en permanence, 24h/24 et 7jrs sur 7, afin de répondre aux nombreuses urgences.

Le 15 a reçu plus de 300 000 appels en 2018, dont 147 000 dossiers traités par les 23 assistants de régulation médicale, premier maillon de la chaîne des secours.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Guillaume Bacoul 
Agent de régulation médicale du 15

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play