Santé, vie chère, jeunesse... l'État dresse un premier bilan des ateliers pour répondre à la crise sociale en Martinique

social
61bcf9eb70aff_equipe-prefet.jpg
Le préfet de Martinique entouré des responsables de l'État dans les différents ateliers. ©Patrick Régis
Les services de l'État ont fait le point, vendredi 17 décembre 2021, sur l'avancée des sept ateliers pour répondre à la crise sociale en Martinique. Les discussions doivent permettre de trouver des solutions sur la vie chère, prix des carburants, santé, jeunesse, transports, pêche, culture, et chlordéconémie.

Un point d'étape a été effectué hier (vendredi 17 décembre 2021) par les services de l'État sur les travaux des ateliers mis en place pendant la crise sociale.

1/ Atelier vie chère, prix des carburants, bouteille de gaz

Essence sans plomb - carburant
©CL

Véronique Martine, directrice adjointe de la Direction de l’économie de l’emploi du travail et des solidarités (DEETS), a précisé que quatre rencontres ont eu lieu  les 6,7, 10 et 15 décembre 2021. 

L’État s’est engagé à verser automatiquement une indemnité inflation de 100 euros entre décembre 2021 et février 2022 pour les salariés qui perçoivent moins de 2 400 euros mensuel.

Une campagne de communication pour le chèque énergie, sera lancée. En Martinique, 17 000 foyers n'en bénéficient pas faute d'informations. L'État souhaite créer une carte d'une valeur de 100 euros pour les  55 000 foyers martiniquais bénéficiaires de cette aide contre la hausse des prix de l'énergie.

Les employeurs seront inciter à verser une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat pouvant aller jusqu'à 1 000 euros.

2/ Atelier Santé

Vaccination / vaccin
Vaccin en cours (image d'illustration). ©Martinique la 1ère

Deux réunions se sont déroulées les 02 et 10 décembre 2021. Les prochaines rencontres se dérouleront prochainement. Plusieurs membres de l’intersyndicale ainsi que le préfet ont été testés positif à la covid.

Principale avancée pour l'instant : les personnels soignants ont jusqu’au 31 décembre 2021 pour prendre une première dose de vaccin. Une fois cette date passée, les personnes récalcitrantes seront suspendues ou accompagnées pour une reconversion professionnelle.

Les professionnels soumis à l’obligation vaccinale pourront échanger sur une plateforme.

3/ Atelier Jeunesse

61bd0db4b9332_whatsapp-image-2021-12-17-at-16-58-56.jpeg
Les membres d'Aksyon Jénès avant le début de l'atelier jeunesse à la CTM à plateau Roy le 7 décembre 2021 ©RS

Une seule réunion a eu lieu le 7 décembre 2021, une autre est prévue ce samedi 18 décembre à 10 heures à la CTM. Pour l'heure, aucune décision n'a été actée. Les différents services de l'État impliqués étudient plusieurs pistes. Des mesures seront annoncées sous peu, selon la préfecture.

4/ Atelier Transport

Camions et barrage
©Martinique la 1ère

Six réunions se sont tenues les 01, 02, 03, 08, 09 et 10 décembre 2021.

Pour les transports de matériaux de carrière, les arbitrages se finalisent. L'État soutient les offres des organismes HLM pour la mise en place d'une délégation de paiement immédiat. Une consultation sera lancée auprès des différents acteurs pour la faisabilité d'un lot transport.

La DEAL (Direction de l'Environnement de l'Aménagement et du logement) est chargée de définir un coût de revient pivot afin de lutter contre la pratique des prix abusifs. Une note annuelle d’actualisation du coût de revient du transport de matériaux de carrière sera établie. 

En ce qui concerne les charges sociales à payer à la Sécurité sociale, un examen des situations individuelles est préconisé. 

Pour les taxis individuels, la commission T3P, Transport public particulier de personnes, sera mis en place dans les plus brefs délais.

En ce qui concerne les taxicos, le dossier vient d'être ouvert.

5/ Atelier pêche

Bateau de pêche
Bateau de pêche dans le port de pêche du Vauclin. ©Martinique la 1ère

Nicolas Le Bianic, directeur de la mer et chef du département du développement durable maritime, a précisé que deux réunions ont déjà eu lieu le 02 et le 09 décembre 2021.

Les services de l’état ont proposé un dispositif pour répondre à la demande d’exonération des charges sociales. Presque la totalité des pêcheurs en bénéficieront. 

Les participants travaillent sur le dossier CSG/CRDS pour les navires de pêche professionnelle travaillant dans les eaux polluées par la chlordécone.

Un plan d'apurement des dettes est aussi à l'étude pour les entreprises de la filière maritime. L'État mettra en place un centre de soutien administratif pour l'accompagnement des professionnels début d'année 2022.

6/ Chlordéconémie

label zéro chlordécone
Le label "zéro chlordécone", pour restaurer la confiance des consommateurs vis-à-vis des produits locaux. ©Martinique la 1ère

À ce jour les membres de cet atelier se sont réunis une seule fois (13 décembre 2021).

Les demandes sur la gratuité des tests de chlordéconémie pour tous ont déjà été validées dans le plan chlodecone IV de novembre 2020.

Des propositions sont avancées. Par exemple un dispositif d’accompagnement au travers des ateliers nutritionnels ou une consultation pluridisciplinaire toxicologique au CHUM. La prochaine rencontre est prévue le 20 décembre.

7/ Atelier culture

Musique
Scène de musique en Martinique (illustration). ©Martinique la 1ere

Une réunion s'est tenue le 6 décembre 2021, les discussions se sont poursuivies hier (vendredi 17 décembre 2021). L'intersyndicale a sollicité des discussions sur les difficultés rencontrées par les artistes depuis le début de la pandémie.

L'Etat a répondu par une subvention de 110 000 euros. Elle a été octroyée aux artistes qui n’ont pas de statut professionnel.