Les sargasses continuent de se répandre sur les côtes de la Martinique

environnement
sargasses
carte sargasses du 8 juin ©Déal
Des algues sargasses sont signalées au large de la Martinique. Le bulletin de prévision élaboré le lundi 8 juin 2020 s'appuie sur les images satellites. Elles permettent d'identifier des nappes en dérive le long de la côte est, dans le secteur Macabou au Vauclin et dans le canal de Sainte­-Lucie. 

Entraînées par les courants marins de l’Atlantique, les nappes d'algues 
brunes s’échouent sur les plages de sable de la Martinique. Elles
s’amoncellent sur les côtes.
Des bancs de sargasses sont visibles à moins de 50 km dans le secteur 
sud-est de la Martinique. 

Quelques signaux diffus sont détectés plus proches des côtes. Une image
satellite du dimanche 7 juin montre dans le secteur sud-est de Sainte-Anne,
très proches des côtes. 
Des petites nappes en dérive sont visibles jusque dans le secteur Macabou au Vauclin et dans le secteur de la Pointe Jacob. 

D'autres sont détectées autour des îlets du François. Les images signalent
une zone vers la Pointe de la Rose au Robert. 
Des radeaux sont localisés dans la baie du Robert et plus au nord, à la pointe de la Caravelle. 

On en trouve également à quelques dizaines de mètres des côtes au 
Lorrain et à Basse-Pointe. 
Quelques nappes en dérive sont observées dans la partie nord du canal 
de Sainte-Lucie.


Tendance pour les 2 prochaines semaines :


Les données sargasses visibles autour de la Martinique indiquent un risque
modéré d'échouements. 
Les secteurs sensibles correspondent à la côte est, de Basse-Pointe à
Sainte-Anne, avec des zones plus exposées comme au François et au 
Vauclin, ainsi que la côte nord-est entre Marigot et Basse-Pointe.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live