publicité

Sécurité Sociale : le spectre d’une grève générale plane

Les services de la caisse générale de Sécurité Sociale sont perturbés ce mardi 25 juin 2019 par un mouvement de grève de 24h. Le syndicat CGTM/FSM réclame des mesures urgentes afin d’améliorer les conditions de travail et les services rendus au public et lance "Un mouvement d’avertissement"

Le siège de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Martinique, au Lamentin. © Jean-claude Samyde
© Jean-claude Samyde Le siège de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Martinique, au Lamentin.
  • Guy ETIENNE - Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
"Un mouvement d’avertissement" selon la C.G.T.M / F.S.M qui a lancé la mobilisation de 24 h ce mardi 25 juin dans les services de la caisse générale de Sécurité Sociale. Le syndicat réclame en particulier des mesures urgentes afin d’améliorer les conditions de travail et les services rendus au public.
 
Ces doléances concernent  la réorganisation de l’accueil physique des usagers, l’arrêt de l’externalisation du traitement des dossiers, ou encore, la révision du fonctionnement des ressources humaines.

Christelle Cyr-Arthis, représentante du personnel au Comité d'entreprise

Christelle Cyr-Arthis, représentante du personnel au Comité d'entreprise
La dématérialisation des services liée à l’impact de la digitalisation est une des conséquences directes de cette situation à la C.G.S.S, explique la C.G.T.M / F.S.M, à la suite d’un récent rapport d’expertise réalisé en interne.

Jocelyn Lamon membre du bureau syndical

Jocelyn Lamon membre du bureau syndical
Le syndicat promet un durcissement de l’action, si l’administration ne revoit pas l’organisation à l’issue de cette journée de mobilisation.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play