Serge Letchimy en colère contre les VHU

politique
VHU 19
Voiture Hors d'Usage sur la voie publique. ©Christine Cupit
À travers un courrier adressé au préfet Franck Robine, le député Serge Letchimy ne décolère pas et invite ce dernier à prendre ses responsabilités face à l’augmentation massive des VHU, les véhicules hors d’usage qui polluent l’environnement.
Une colère froide, mais pleine de sens. Plus de 15 000 véhicules hors d’usage sont présents sur la voie publique rappelle le député. La Martinique est saturée de VHU. Une situation qui n’est pas sans conséquence martèle Serge Letchimy, que ce soit en terme sanitaire, environnemental, mais aussi économique.
 

Le préfet face à ses responsabilités


Le député martiniquais dans son courrier met le préfet face à ses responsabilités en rappelant que l’État impose à chaque concessionnaire auto, la mise en œuvre d’un plan d’action pour résorber et prévenir cette nuisance. Charge donc aux services de l’État de faire respecter ce décret.
Ce plan de fait doit être significatif afin que l’environnement ne soit pas l’otage de ces nuisances.
 

Une loi "oubliée" depuis 2 ans


Serge Letchimy en appelle donc à une plus forte autorité pour faire respecter la loi d’autant que le décret qui devait être applicable depuis deux ans ne l’est toujours pas.
Les concessionnaires doivent sans délai rappelle l’élu, faire des repérages des VHU en collaboration avec les collectivités territoriales. Ces mêmes constructeurs devant par la suite assurer la collecte et le transport des véhicules hors d’usage vers un centre de traitement agréé.
Le concessionnaire doit aussi financer le traitement.
 

17 000 voitures en circulation en 2017


Des règles basiques que le député martiniquais a tenu à rappeler en insistant sur le fait que la Martinique ne peut tout absorber. En 2017, près de 17 000 voitures ont été vendues sur notre territoire, soit environ 1500 voitures par mois.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live