Serge Letchimy, nouveau président de la conférence des Régions Ultra-Périphériques pour un an

collectivité territoriale de martinique
Açores / Martinique / RUP
Jose Manuel Bolieiro, exécutif des Açores (à gauche de l'image) et son homologue Serge Letchimy, PCE de Martinique, qui prend la présidence tournante de la conférence des Régions Ultra-Périphériques pour une année (novembre 2021). ©Facebook CTM
À partir de ce vendredi 19 novembre 2021, c’est le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique qui succède à son homologue Jose Manuel Bolieiro des Açores, l’une des 9 Régions Ultra-Périphériques. Serge Letchimy pilotera la conférence des RUP durant une année.

La 26e Conférence des Présidents des Régions Ultra-Périphérique a débuté jeudi 18 novembre 2021, à Ponta Delgada, aux Açores. Ce rassemblement annuel réuni les exécutifs des 9 RUP et a pour objectif de définir et de promouvoir "les orientations politiques stratégiques fondamentales de la coopération" entre ces territoires.

Coordonner des actions et défendre des positions communes, renforcer l’action européenne dans les RUP, ou encore renforcer la coopération inter-régionale, reste une volonté partagée entre les 9 membres.

La Martinique prend la présidence tournante des RUP

 

Cette édition 2021 est marquée par un changement de présidence, puisque ce vendredi 19 novembre, Jose Manuel Bolieiro, l’exécutif des Açores, cède le fauteuil à son homologue Serge Letchimy, le PCE martiniquais.

Jose Manuel Bolieiro / Serge Letchimy
Poignée de mains entre Jose Manuel Bolieiro, exécutif des Açores et son homologue Serge Letchimy, PCE de Martinique, qui prend la présidence de la conférence des Régions Ultra-Périphériques pour une année (novembre 2021). ©Twitter Serge Letchimy

L’unité de nos neuf régions au sein de l’Union Européenne est notre meilleure opportunité pour défendre nos intérêts. Nous sommes prêts à perdre le relais.

(Tweet de Serge Letchimy, PCE de Martinique)

 

Pendant un an, c’est donc la Martinique qui sera chargée de "porter et défendre les intérêts des territoires d’Outre-mer Européens", auprès des instances communautaires et françaises.

RUP 2021-2022 / Martinique
Enjeux et programme de travail des RUP (Régions Ultra-Périphériques) sous la présidence de la Martinique, de novembre 2021 à novembre 2022. ©Twitter CTM / DR

Le nouveau représentant de la Conférence des Présidents des Régions Ultra-Périphériques (CPRUP), Serge Letchimy, a esquissé "cinq priorités" lors de la déclaration finale à l’issue des travaux de la première journée (jeudi 18 novembre).               

1. L’impératif de différenciation avec le potentiel de l’article 349 du TFUE ; 2. Le développement de stratégies de bassins ambitieuses pour une riche diplomatie territoriale                

3. L’autonomie alimentaire ;                

4. La prise en compte des valeurs écosystémiques ;                

5. L’indépendance énergétique.

(CTM)

 

Ces propositions de l’exécutif martiniquais figurent dans la déclaration finale des 9 partenaires, (Açores, Canaries, Guadeloupe, Guyane, Madère, Mayotte, Réunion, Saint-Martin et Martinique). Celle-ci recense "les ambitions et les demandes concrètes relatives à la future stratégie de la commission européenne en faveur des RUP".

Représentants RUP / 2021-2022
Les 9 exécutifs ou représentants des RUP (FRégions Ultra-Périphériques réunis au Açores (novembre 2021). ©Facebook CTM