publicité

La sexualité des personnes atteintes du cancer est abordée sans tabou

L'association Atoumo a organisé hier (jeudi 17 janvier 2019), une journée découverte autour de la sexualité des personnes malades du cancer.

© Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère
  • Martinique la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
"Atoumo" est une association de professionnel au service des personnes touchées par le cancer.L'association a organisé jeudi 17 janvier 2019, une journée découverte autour de ses activités. L'occasion d'évoquer un sujet hautement tabou, celui de la sexualité des personnes malades du cancer. Mais "sexualité ne veut pas forcément dire acte sexuel", expliquent les spécialistes invités à échanger avec le public.

"Nous on tourne autour du bien-être (…) On est capable de se reprendre, de s'approprier son corps par les soins sociaux-esthétiques, par le toucher massage, par la réflexologie", explique Aurélie Anette , psychologue de la santé au CHUM. "Nous les psychologues on vient derrière pour l’image du corps qui est perturbé, on aide le patient à retrouver sa personne".

(Re)voir le reportage de Stéphanie Octavia et Guilhem Fraissinet. 
Sexualité des personnes atteintes du cancer

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play