Stanislas Cazelles confirme et précise le reconfinement pour la Martinique

coronavirus
Stanislas Cazelles
Stanislas Cazelles, préfet de Martinique (29 octobre 2020). ©Aurélie Treuil
Le Premier ministre l'a annoncé quelques heures auparavant, de tous les Outre-mer français, seule la Martinique repasse en confinement. À 16 heures, ce jeudi 29 octobre 2020, le préfet Stanislas Cazelles a confirmé la mesure gouvernementale. Le tout dans une allocution très courte.
À peine plus de 10 minutes ! C'est ce qu'il aura fallu à Stanislas Cazelles pour confirmer la nouvelle. L'annonce du préfet de ce jeudi 29 octobre 2020 aura été écourtée par celle du Premier ministre.

Ainsi la conférence de presse de la préfecture de cet après-midi aura servi surtout à expliquer pourquoi une telle mesure et à en préciser les contours.

Après avoir argumenté sur les raisons de cette mesure, le préfet a précisé le processus qui l'a amené à prendre une telle décision avec la Collectivité Territoriale de Martinique, l'association des maires et les représentants de l'État.

Dès demain, vendredi 30 octobre 2020, les martiniquais devront donc avoir une bonne raison pour circuler. le mot d'ordre est :

Restez chez vous!

Stanislas Cazelles, préfet de Martinique


C'est le retour des motifs impérieux pour sortir de chez soi même si les scolaires bénéficieront d'une exception tout comme les magasins d'alimentation ou encore de bricolage.


Pas de fermeture des écoles, collèges et lycées 


Comme l'a annoncé Jean Castex, le Premier ministre, pour toute la France hexagonale, les établissements scolaires restent ouverts en Martinique. Des mesures de protection sanitaires renforcées seront alors mises en place pour assurer la sécurité des élèves, des enseignants et des personnels de l'éducation.

Seule l'université ferme. La continuité pédagogique devrait être assurée.
 

Trois semaines maximum de confinement


Pendant cette allocution, le préfet a également tenu à avoir un discours  rassurant. Il l'a donc martelé, en trois semaines nous pouvons arriver à passer ce pic.
 

Le détail des mesures


Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

♦Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés.

♦Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile.

♦Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments.

♦Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants.

♦Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant.

♦Les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.

♦Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public.

♦La participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

♦Les attestations de déplacement sont disponibles sur site Internet de votre préfecture.

♦Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live