Top départ de la 5e édition du rallye régional Ho Hio Hen Automobile

sports mécaniques
Véhicule de rallye
©Jean-Claude Samyde
15 équipages, dont 4 de Guadeloupe ont pris le départ ce samedi 19 septembre 2020 du 5e rallye régional Ho Hio Hen Automobile. L'évènement à l'initiative de comité ASA Tropic, compte 10 spéciales entre les communes de Saint-Esprit et de Rivière-Salée, de 13 heures à 22h30.
 
Avant la course, les vérifications sont impératives. C'est donc sur le parking de l'enseigne de Californie à Fort-de-France que les 15 véhicules étaient stationnés ce samedi matin (19 septembre 2020) pour les vérifications techniques et administratives.
Montage véhicules rallye
©Jean-Claude Samyde
Après cette formalité, les pilotes ont quitté le parc fermé en parcours de liaison (temps imposé) pour se rendre sur la ligne de départ au Saint-Esprit.

Les résultats en direct, cliquer ici 

Ce rallye bien connu des amateurs, se déroule sur 10 spéciales, avec une moyenne de 3 à 4 kilomètres par spéciale. Le parcours reste le même entre Rivière-Salée et le Saint-Esprit.

​​​​​​​Voir le parcours

Le rallye régional qui revient tous les deux ans au calendrier avait été remporté en 2018 par Steeve Oroseman malgré une forte concurrence de Christophe Cyan.

Cette année, 15 équipages sont engagés dans cette grande aventure, dont 4 pilotes venus de la Guadeloupe.Pour garantir le spectacle, les organisateurs ont renforcé leur dispositif.
 

Nous avons doublé tout ce qu'on fait en matière d'organisation. Pour réaliser les deux spéciales l'une après l'autre, nous avons deux équipes de cébistes différentes parce qu'il y a de quoi faire en Martinique.
​​​​​​​
Deux équipes de commissaires de route différentes, deux médecins, un sur chaque spéciale, deux dépanneuses et deux ambulances.
Donc je pense qu'avec ça on a tout mis de notre côté.

Et un véhicule dédié si un cas suspect est détecté lors de la manifestation pour qu'on puisse tout de suite l'isoler et partir avec lui et faire le lien avec un VSAV [NDLR : Véhicule de secours et d'assistance aux victimes]. 

Clément Marie, le président de l’ASA Tropic

​​​​​​​​​​​​​​