Transat Jacques Vabre : Primonial en grand vainqueur à Fort-de-France

voile
619c5274a8e7a_arrivee-primonial.jpg
Primonial, dans la baie de Fort-de-France, vainqueur de la Transat Jacques Vabre ©Jean-Marie Liot / Alea
L’Ocean Fifty Primonial de Sébastien Rogues et Matthieu Souben a franchi en vainqueur lundi 22 novembre 2021, à 21h54 (heure locale) à Fort-de-France, la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre. Il est vainqueur dans sa classe, mais aussi au scratch.

Parti il y a 15 jours du Havre, après une traversée de l’Atlantique bien compliquée et pas spécialement ventée, Primonial s'est imposé dans la 15e édition de la Transat Jacques Vabre, après 15 jours 13 h 27 min et 14 secondes de course.

619c544928dde_joie.jpg
la joie des vainqueurs Sebastien Rogues and Matthieu Souben sur le ponton d'arrivée à Fort-de-France (22 novembre 2021) ©Jean-Marie Liot / Alea

Le duo Sébastien Rogues et Matthieu Souben a même profité des dernières 24 heures pour considérablement augmenter son avance sur "Koesio" .

619c5e426c45c_joie-6.jpg
Sébastien Rogues et Matthieu Souben au point de presse après l'arrivée. ©Denis Bouton

Les autres grands animateurs de la course, pointent encore à 60 milles de l’arrivée, et Sam Goodchild et Aymeric Chappellier (Leyton) à peu moins de 80 milles.

Ultime : le Maxi Edmond de Rothschild attendu mardi matin

Dans la foulée du trio de tête des Ocean Fifty, c'est le premier Ultime qui sera attendu sur la ligne d'arrivée.

61965c97825e8_bateau-exte.jpg
Voile - transat Jacques Vabre - Duo - Sailing - onboard - skipper photographer ©Maxi Edmond de Rothschild

Le Maxi Edmond de Rothschild (Franck Cammas - Charles Caudrelier) avancait à une petite vingtaine de noeuds ce lundi après-midi (21 novembre 2021) en direction de la Martinique.

Respectivement deuxième et troisième, Banque Populaire XI et SVR - Lazartigue devraient arriver en Martinique un peu plus tard dans la journée du mardi  23 novembre 2021. 

La catégorie Ultime s'offre malgré tout un dernier suspense, pour la quatrième place. Sodebo Ultim 3, qui a effectué une bonne partie de la course à l'arrière suite à son avarie de foil, a choisi une route très nord après la marque de passage de São Pedro  et profite de meilleures conditions de vent que son adversaire Actual Ultim 3, qui progresse 300 milles plus au sud.

Pour les Imoca et class40, l'arrivée est encore loin

Les deux tiers de la flotte des Imoca ont désormais enroulé la marque de passage de Fernando de Noronha (au large du Brésil). Pour ceux-là, l'attention se concentrent désormais sur une remontée vers la Martinique à bien négocier.

Dans la class40 alors que trois monocoques de 40 pieds doivent encore franchir la marque de passage de l'île de Sal, la tête de flotte des Class40 continue, à 11 noeuds de moyenne, sa traversée de l'Atlantique et sa progression dans les alizés.

Les deux bateaux qui semblent confirmer qu'ils sont les plus performants sur cette Transat Jacques Vabre sont toujours Redman (Carpentier - Santurde del Arco) et Volvo (Gerckens - Hantzperg).