Des travaux pour sécuriser les falaises du nord de la Martinique

sécurité
Falaise Carbet
©M.B.
Une opération de protection des falaises du Carbet et de Bellefontaine a commencé depuis le début du mois de juin pour une durée de six mois. La Collectivité Territoriale de Martinique préfère anticiper avec des travaux d'entretien pour éviter les risques d'éboulement.
Les falaises qui longent la route vers le Nord par le littoral sont l'une des zones les plus fragiles de la Martinique. Des kilomètres de matériaux friables et prêts à tomber à tous instants. Ainsi, depuis le début du mois de juin, la Collectivité Territoriale de Martinique a mis en place une opération de sécurisation.
 

Débroussailler et élaguer

Les arbres restent accrochés aux racines, ce qui peut faciliter la descente de cailloux. Un entretien régulier est donc indispensable pour le confort et la sécurité des automobilistes.
"Les végétaux peuvent entraîner des masses rocheuses en période cyclonique de grands vents donc on essaye de prévenir ce risque en élaguant les végétaux" précise Fabien Zago, ingénieur Géo technicien à la Collectivité Territoriale de la Martinique

Sur certaines zones, des grillages sont posés contre les parois. Elles visent à empêcher les éboulements ou à guider les blocs jusqu’en pied de falaise.

De Grand-Rivière en passant par Saint-Pierre ou le Carbet, ces travaux dont le coût est estimé à 40 millions euros devraient durer 6 mois et concerner toutes les autres falaises du Grand Nord. 

(Re)voir le reportage avec des images de Marc Balssa : 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live