martinique
info locale

Trente-cinq femmes de Martinique ont choisi de devenir chef d'entreprise

éducation
entreprises
Les 35 lauréates de la formation
35 femmes de Martinique ont suivi et réussi la formation-action "HEC Stand Up", pour les aider à développer leurs compétences et leur confiance. La formation terminée, elles vont donner vie à un projet ou être leur propre patron.
"Suis-je faite pour entreprendre ?" est une question récurrente. "Il n'y a pas de bon ou de mauvais profil pour créer une boîte". Les 35 femmes (en poste pour certains, recherche d’emploi pour d’autres) ont abordé avec une certaine appréhension cette formation pour devenir chef d'entreprise.
 

Concrétiser un projet d'entreprise


Pendant 10 jours, (10 au 18 décembre à Dillon Fort-de-France) elles ont appris les étapes pour créer une entreprise, se libérer de certains carcans, mettre en avant l’aspect humain, booster le développement personnel, libérer leur potentiel, se donner confiance. Une manière de démontrer la valeur entrepreneuriale féminine et le talent d’y arriver.

"Les femmes sous-estiment souvent leur tempérament entrepreneurial. Personnellement, je ne me situais pas dans l'archétype du dirigeant d'entreprise conquérant et commercial. Et, aujourd'hui, je suis épanouie !" déclare une participante à la formation. 
Entreprises
©D.
D'une manière générale, les femmes tentées par l'entrepreneuriat ont d’abord peur de l'échec financier et de l'inconnu. mais elles manquent aussi beaucoup de confiance en elles.

Les participantes à ce programme en Martinique ont pris conscience de leurs potentialités avec les deux formatrices Emma France (Responsable des programmes d'Entrepreneuriat à impact) et Nathalie Riond (Responsable académique du programme HEC Stand Up).
De l’avis unanime, cette formation a été bénéfique et accessible à tous. Elle a été émotionnelle devant les personnalités présentes, Océane Provos (Contact entreprises), Sandra Bessard (Bebooster) et Jérome Perrin (Mécénat de la Bred).
 

Entrepreneuriat à impact social


HEC Paris s’ouvre aujourd’hui à la diversité en proposant aux femmes ses ressources pédagogiques et académiques pour initier le lancement de leur activité. La session de formation de 7 à 10 jours a accompagne le lancement de leur activité.
La parité entrepreneuriale n'est pas encore là, mais on s'en approche. Une deuxième session de formation est programmée début 2020. La demande est forte. 35 femmes sur un effectif de 108 candidates ont suivi la première session. La formation entièrement gratuite pour les femmes, financée par le mécénat d'entreprise, débute par une épreuve de sélection.
Publicité