Un assouplissement du confinement est imminent en Martinique mais avec beaucoup de prudence

coronavirus
Rue de Fort-de-France
Rue de Fort-de-France. ©Martinique la 1re
Au regard du nombre de contaminations en nette diminution en Martinique, de nouvelles mesures d'assouplissement du confinement devraient être annoncées par le préfet cet après-midi (16 septembre 2021). L'intervention est à suivre en direct sur Martinique 1ère (radio, TV et internet) à partir de 16h.

D’après nos informations, l'assouplissement du confinement devrait se produire à partir du lundi 20 septembre 2021.

Parmi les mesures qui devraient être annoncées par le préfet : la règle des 1 kilomètre qui devrait être élargie à 10 kilomètres.

Les plages devraient de nouveau être accessibles plus facilement mais en mode dynamique.  

Les commerces non-essentiels devraient pouvoir rouvrir. 

Le pass sanitaire pour le personnel et l’obligation vaccinale de certaines professions, devraient s’appliquer mais avec un délai. La Martinique aura un calendrier spécifique. 

Le couvre-feu devrait être maintenu entre 19h et 5h du matin. 

Toutes les activités ne reprendront pas le 20 septembre  

 

Les restaurants resteront fermés au moins jusqu'à la fin du mois où un nouveau point sera fait. 

Concernant le sport, le préfet pourrait faire une différence entre les sports en plein air et les sports en salle. Il pourrait aussi caler le calendrier sur celui du sport scolaire qui ne devrait reprendre qu’à partir de 27 septembre.

Une chose est sûre, l'activité sportive sera strictement contrôlée.

Le pass sanitaire devrait être généralisé pour les encadrants, les licenciés et les adhérents, peut-être même pour les spectateurs, le sujet est à l’étude.

Les propriétaires de salles de sports espèrent rouvrir avant la fin du mois de septembre avec bien sûr la mise en place d’un pass sanitaire, mais ce n’est pas gagné. 

Tout en assouplissant les mesures de confinement, la préfecture et L'Agence Régionale de Santé restent en alerte et craignent déjà l’apparition d’une 5e vague... en fin d’année.