Un projet d'hôtel contesté au Carbet

polémique
Réunion sur la plage
La réunion (sur la plage du Carbet), des opposants au projet d'hôtel. ©Grégory Gabourg
Les riverains de la plage du Coin au Carbet, soutenus par les écologistes de l’ASSAUPAMAR et un élu de l’opposition municipale, ont redit leur opposition, mardi 8 décembre 2020, à un projet hôtelier. Le collectif dénonce un projet "illégal et dangereux".
À la plage du Coin au Carbet ce matin, (mardi 8 décembre 2020), une dizaine de riverains sont réunis autour d’élus municipaux et de membres des écologistes de l’ASSAUPAMAR venus dire pourquoi un projet d’hôtel de 10 chambres porté par un entrepreneur local ne doit pas voir le jour. 
La structure doit voir le jour dans un peu moins de deux ans (en face d'un restaurant de plage).
Projet d'hôtel
L'une des maquettes du projet. ©GG
Christian Morin est l’un de ces habitants. Il reproche notamment la construction de l’établissement en zone inondable.

Christian Morin

Autre point de discorde : la suppression, selon le collectif, d’une servitude qui permettait aux riverains d’évacuer en cas de houle. "C'est faux", répond Guy Ferdinand, porteur du projet.

Guy Ferdinand

Le maire de la commune, Jean-Claude Ecanvil, réfute de son côté, hors micro, chacune des accusations du collectif. Il évoque une affaire "politique".
Réponse de Louis-Georges Griffith, membre de l’opposition, présent, lui aussi ce matin, lors de la conférence de presse.

Louis-Georges Griffith

Le tribunal administratif doit rendre prochainement sa décision dans cette affaire. La juridiction a de nouveau été saisie du dossier après un nouveau recours déposé par le collectif en août dernier.
Il avait été débouté une première fois de sa demande.