Un vaste trafic de reptiles démantelé aux Antilles...283 spécimens saisis et 17 personnes interpellées

faits divers
Trafic / reptiles
Enregistrement de reptiles saisis aux Antilles à la suite du démantèlement d'un vaste trafic (octobre 2021). ©Douane SEJF
Une opération conjointe entre la police de l’environnement et la douane, a permis de démanteler un important trafic de reptiles aux Antilles. 283 spécimens ont été saisis et 17 personnes interpellées, après 18 mois d’enquête.

Une "méticuleuse" enquête judiciaire menée conjointement par les services de police de l’environnement de l’OFB (l’Office Français de la Biodiversité) et de la douane judiciaire vient d’aboutir. Les investigations ont duré 18 mois.

Cette enquête a finalement permis d’identifier un groupe de personnes se livrant à une activité illégale (transport, détention, élevage, commercialisation, utilisation, falsification de documents…) générant des profits importants.

 

La valeur de l’ensemble des spécimens saisis sur les deux îles est estimée à plus de 125 000 euros.

(La Douanes et l’OFB)  

Trafic / serpents / reptiles
Terrariums découverts chez des détenteurs de reptiles lors d'une perquisition à la suite du démantèlement d'un trafic de reptiles aux Antilles (octobre 2021). ©Antonny Grolleau / Office Français de la Biodiversité (OFB)

Ecoutez les précisions de François Marguet, chef adjoint départemental de l’OFB de Martinique, interrogé par Xavier Chevalier.

Trafic de reptiles aux Antilles (octobre 2021).

Les délinquants encourent une peine de 3 ans de prison et 150 000 euros. "Certains d’entre eux ont déjà été condamnés récemment pour des faits similaires" indiquent les fonctionnaires.