Une aide pour faciliter l’accès des jeunes d’Outre-mer à des formations en alternance dans l’hexagone

emploi
LADOM / mobilité / formation
Aide à la mobilité de LADOM pour des formations en alternance dans l'hexagone, en faveur des jeunes d'Outre-mer (image d'illustration). ©Pixabay

L’Agence De l’Outre-Mer pour la Mobilité et WALT, association experte de l’alternance et de l’apprentissage, viennent de signer un partenariat, afin de "favoriser l’alternance des jeunes résidents des régions ultramarines" en France. Le transport est pris en charge.

L’Agence De l’Outre-Mer pour la Mobilité, et WALT, expert de l’alternance et de l’apprentissage, ont signé jeudi 17 juin 2021 à Paris, un partenariat dont l’ambition est double :

  • Développer l’alternance auprès des jeunes d'Outre-mer demandeurs d’emploi ;
  • Mieux faire connaître les dispositifs d’aides proposés par LADOM.

Je me réjouis de ce partenariat avec un acteur majeur de l’alternance comme Walt. Sans doute, encore plus depuis la survenue de cette crise sanitaire, l’emploi des ultramarins est une préoccupation majeure pour nous.

 

Avec ce partenariat, nous souhaitons accélérer et sécuriser l’accès des jeunes à l’alternance. Avec WALT, nous conjuguerons nos efforts pour parvenir à cet objectif commun.

(Florus Nestar - directeur général de LADOM)

 

LADOM a notamment pour mission d’"augmenter l’employabilité des demandeurs d’emploi ultramarins, grâce à un parcours de formation complet, sécurisé et personnalisé dans le cadre d’une mobilité".

C’est dans ce cadre que "les partenaires s’engagent à valoriser et à mieux faire connaître" auprès de leurs publics, leurs services respectifs mais aussi, à favoriser le recrutement des jeunes ultramarins à la recherche d’un contrat d’alternance, par les entreprises et les CFA (Centres de Formation des Apprentis)

Permettre aux jeunes résidents d’Outre-mer d’avoir accès en métropole à des formations par alternance, saturées ou inexistantes dans leurs territoires, en adéquation avec les besoins des acteurs économiques, favorise leur insertion professionnelle et l’emploi local.

 

Nous nous engageons ainsi à faire connaître auprès des jeunes qui nous suivent, des membres de l’association et des entreprises partenaires les services proposés par LADOM.

(Olivier Gauvin - délégué général de WALT)

LADOM / mobilité / formation
Olivier Gauvin - délégué général de WALT (à gauche de l'image) et Florus Nestar - directeur général de LADOM (à droite). ©Capture YouTube Demain TV / Préfecture de la Martinique / Facebook Walt Community

"Accompagnement individualisé" et financier

 

Pour les jeunes ultramarins de plus de 18 ans et demandeurs d’emploi qui s’orienteront vers une formation en alternance, LADOM promet de mettre en œuvre "un accompagnement individualisé" et de prendre en charge "les différents aspects liés à leur mobilité" :

- Le versement d’une allocation complémentaire de ressources pendant la durée du parcours en mobilité ;

- Le financement des frais de déplacement aérien et le transit ;

- La recherche et la réservation d’un logement et, en cas de besoin, la prise en charge des frais de réservation ou frais de dossier susceptibles de faciliter l’accès au logement.

(LADOM)

 

"Un tutorat personnalisé" des participants sera également mis en place "pour une intégration réussie dans le nouvel environnement culturel et social".

LADOM est placée sous la tutelle du ministère de l'Outre-mer et du ministère du Budget. L'agence bénéficie également du soutien financier de l’Union Européenne via le Fond Social Européen (FSE) et de celui des collectivités territoriales, régionales ou départementales.