Une école de Fort-de-France porte désormais le nom de Renaud Jouye de Grandmaison

patrimoine
Renaud et Madeleine de Grandmaison
Renaud de Grandmaison, à ses côtés, Madeleine, son épouse. ©Audrey Govindin

Ce mercredi 24 mars 2021, a eu lieu la cérémonie de dénomination de l’école maternelle des Hauts-du-Port de "École Renaud Jouye de Grandmaison", du nom de l'ancien secrétaire général de la ville de Fort-de-France.

Né le 18 mai 1932, Renaud Jouye de Grandmaison est une figure éminente de Fort-de-France. Il est aussi fortement ancré dans l’histoire politique de l’île en raison de sa présence au nombre des dirigeants du Parti Progressiste Martiniquais.

Une carrière intense

 

Diplômé d’une maîtrise de Droit public, Renaud Jouye de Grandmaison est un jeune homme engagé. Il adhère de 1959 à 1963 à l’Association de Groupement des Étudiants Martinique (AGEM). En 1963, il participera à la création et militera activement à l’OJAM (Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste Martiniquaise).

C'est en 1966 qu'il retrouve ses terres natales.

D’abord employé à l’administration de l’Hôpital du Lamentin, il sera secrétaire général de la mairie de Fort-de-France aux côtés d’Aimé Césaire jusqu’en 2000.

En 1958, il participe à la formation du Parti Progressiste Martiniquais (PPM) dont il deviendra le secrétaire général à l’organisation et à la propagande en 1967.

De 1988 à 2004, il sera conseiller général pendant la mandature Claude Lise.

Renaud de Grandmaison et ses enfants
Renaud de Grandmaison entouré de ses deux enfants. ©Audrey Govindin

Collaborateur d’Aimé Césaire, il a œuvré à la réalisation de nombreux grands chantiers de la ville de Fort-de-France à l'instar du bâtiment administratif, du SERMAC, de divers centres culturels, l'Association Martiniquaise de l'Education Populaire (AMEP), la rénovation de la cathédrale, la création du quartier de l'Etang Z'Abricots mais surtout, "la mise hors d'eau de la ville basse", précise la municipalité de Fort-de-France.

J’ai dû engager ma propre personne pour obtenir les matériaux pour terminer cette école. Je me suis impliqué pour cette école.  Je suis chez moi quand je suis ici. Ça m’émeut parce que ça prouve la reconnaissance qu'ont mes amis, mes frères et sœurs.

Renaud Jouye de Grandmaison

 

Renaud Jouye de Grandmaison est interrogé par Audrey Govindin.

Renaud de Grandmaison

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live