publicité

Vague de protestation après la mort d'un jeune de Sainte-Lucie tué par un policier aux États-Unis

Amber Guyger, une policière blanche a tué Botham Shem Jean, un saintelucien de 26 ans à son domicile à Dallas. Selon la police elle s’est trompée d’appartement car elle pensait être chez elle. Le décès du jeune homme a déclenché des manifestations aux États-Unis et à Sainte-Lucie.

 

Botham Shem Jean © shemjean
© shemjean Botham Shem Jean
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le
Dans la nuit du 6 septembre 2018, Botham Shem Jean, était chez lui. Ce jeune saintelucien avait aménagé dans une résidence de standing à Dallas (Texas), où il travaillait pour le service des assurances dans une organisation multinationale. Vers 22 heures, il était mort, tué par Amber Guyger, une policière qui vivait dans la même résidence. 


Un problème de palier?


Selon le récit de l’officier, elle s’est trompée de palier et d’appartement. Pensant qu’elle était devant sa porte au 3e étage, qu'elle a trouvé entrouverte. Elle pénètre dans les lieux et dans l’obscurité elle aperçoit l’ombre d’un inconnu. Elle estime que c’est un cambrioleur, sort son revolver de service et tire deux balles. Elle tue Botham Shem Jean. 
L'officier Amber Guyger lors de son inculpation © AP
© AP L'officier Amber Guyger lors de son inculpation
En réalité, Amber Guyger se trouvait au 4e étage, chez Botham Shem Jean. Selon les témoignages des occupants du palier, une voix a crié, "Laissez-moi entrer, ouvrez la porte". Ensuite ils ont entendu le déchargement d’une arme à feu suivi d'une voix d’un homme qui disait, "Oh mon Dieu pourquoi avez-vous fait ça"?

L’officier Amber Guyger, âgée de 30 ans, a intégré les forces de l’ordre il y a 4 ans. Elle a été inculpée d'homicide involontaire puis libérée après avoir payé une caution de 300.000 dollars. 

Les obsèques de Botham Shem Jean ont eu lieu le jeudi 13 septembre 2018. Sa mort a déclenché plusieurs manifestations aux États-Unis et à Sainte-Lucie. 
Les manifestations a Dallas, Texas © AP
© AP Les manifestations a Dallas, Texas
Sa mère, Allison Jean est haut fonctionnaire à la retraite à Sainte-Lucie. Son oncle Ignatius Jean est ancien député et ancien ministre du gouvernement. Ils ont mal réagi aux fouilles effectuées par le département de police dans l'appartement de Botham Shem Jean après son décès. Une dizaine de grammes de marijuana ont été retrouvées...

"On essaie ainsi de salir mon fils. Ça montre que les gens sont vraiment infectes et dégueulasses. Ils veulent couvrir cette diablesse, d'Amber Guyger", déplore Allison Jean, la mère du jeune défunt. 


À Sainte-Lucie où Botham Shem Jean sera inhumé dans quelques jours, son ancienne école, Saint-Mary’s College à Castries, se souvient d’un jeune homme exemplaire, d’un homme de foi. 
Allison Jean, mère du défunt est conforté par son autre fils Brandt. © AP
© AP Allison Jean, mère du défunt est conforté par son autre fils Brandt.
Aux États-Unis, Jean n’a jamais eu de problème avec la police. Benjamin Crump, l’avocat de la famille a déjà défendu d’autres victimes noires, tuées par des blancs aux États-Unis.  1 537 279 201

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play