Vénérand Verdier à 92 ans, restaure des meubles anciens en réalisant du cannage

patrimoine
Cannage : Vénérand Verdier, à 92 ans, restaure des meubles anciens à Ducos ©Martinique la 1ère
Il est installé à Ducos au quartier Fond Brulé. Entre ses mains expertes, chaises, fauteuils, et méridiennes retrouvent une nouvelle jeunesse. Vénérand Verdier, à 92 ans est tous les jours sollicité pour réparer un meuble. L'équipe de Fondok a rendu visite à cet artisan qui considère le cannage comme un art de vivre qui entretient son corps et son esprit. C’est peut-être là, le secret de sa longévité.

Cela fait plus de 60 ans, que Vénérand Verdier a appris le métier avec Ernest Midonet, comme il aime le préciser.

Entre ses mains expertes, chaises, fauteuils, méridiennes retrouvent une nouvelle jeunesse. Le rotin n’a plus de secret pour Vénérand Verdier.

Il pose du cannage industriel, mais ce qu’il préfère, c’est le façonnage manuel.

L’artisan à la retraite ne voit pas une semaine passer sans qu’un client ne frappe à sa porte pour lui demander de réparer un meuble.

Résultat tous les jours à son rythme le nonagénaire tresse et repart.

Pour Vénérand Verdier le cannage est un art de vivre qui entretient son corps et son esprit.  C’est peut-être là, le secret de sa longévité.