Venezuela : le parti du président Nicolas Maduro remporte les élections législatives

océan atlantique
Nicolas Maduro elections legislatives
Le président du Venezuela fête la victoire de son parti aux élections législatives. ©twittertelesur
Au Venezuela, le parti, Gran Polo Patriotico de Nicolas Maduro, contrôle l’Assemblée Nationale. Le parti a remporté 65% des fauteuils de la chambre des députés. 31% des électeurs se sont déplacés pour voter, le dimanche 6 décembre 2020.
Selon certaines medias, il y avait plus de personnes dans les files d’attentes devant les stations de service à la recherche du carburant que dans les isoloirs.
Les élections législatives, du 6 décembre 2020, ont été marquées par une abstention importante. La majorité des inscrits n’a pas fait le déplacement. 

Malgré cela, le président Nicolas Maduro a savouré cette victoire. Aujourd'hui, les partisans du président contrôlent toutes les institutions du pays.

C’est une énorme et gigantesque victoire électorale.

Nicolas Maduro, président du Venezuela.


Il y avait 14.000 candidats, issus d’une centaine de partis politiques, qui ont briqué les 227 fauteuils de l’Assemblée Vénézuélienne.
Cilia Flores, la femme du président Nicolas Maduro a été élu député.
La nouvelle assemblée prend ses fonctions le 5 janvier 2021 pour une durée de 5 ans.


Une opposition en perte de vitesse


La faction de l’opposition menée par Juan Guaido, autoproclamé président de la République, qui perd son fauteuil de deputé, a crié à la fraude. Selon elle, le conseil électoral, nommé sans la participation de l’opposition, est en violation de la Constitution. Washington a également dénoncé la légitimé des élections.

Le 12 décembre 2020, Juan Guaido et ses partisans vont tenir une consultation non-officielle pour demander aux Vénézuéliens si oui ou non ils rejettent les résultats de ces législatives et s’ils souhaitent un changement de gouvernement.


Pas de fraude selon les observateurs


Selon les observateurs les élections se sont bien déroulées. Le gouvernement a invité les experts de la Russie et d’Haïti. Evo Morales et Rafael Correa, les anciens présidents de la Bolivie et de l’Equateur faisaient partis de la délégation d’observateurs.
Venezuela elections legislatives
Les élections législatives se sont bien déroulées selon les observateurs. ©twittertelesur

Un pays miné par la crise


La crise économique persiste au Venezuela depuis plusieurs années. La population est fatiguée des pénuries. 5 millions de Vénézuéliens ont déjà fui leur pays. Il s’agit de la plus grande migration mondiale récente après la Syrie.