Venezuela : une manifestation à Caracas pour convaincre l'armée de tourner le dos au président Nicolás Maduro

monde
Venezuela
manifestation du 30 janvier 2019 ©Reuters
Au Venezuela, le bras de fer continue. Des milliers d’opposants Vénézuéliens, menés par Juan Guaido, ont manifesté hier (mercredi 30 janvier) pour convaincre l’armée de tourner le dos au président Nicolas Maduro qui tente, lui, de serrer les rangs.
Des milliers d’opposants Vénézuéliens, menés par Juan Guaido, ont manifesté mercredi 30 janvier.
Juan Guaido exige la mise en place d'un gouvernement de transition puis des élections générales libres, soutenu en ce sens par les États-Unis ainsi qu'une grande partie de l'Amérique latine et de l'Europe.

Peu avant la mobilisation, le président autoproclamé Juan Guaido s'est entretenu par téléphone avec le président des États-Unis Donald Trump. "Le combat pour la liberté a commencé" à tweeté dans la foulée le locataire de la Maison Blanche.

Hier, (Mercredi 30 janvier), l'opposition Vénézuélienne a appelé à cesser toute activité entre 12 heures et 14 heures. Une mobilisation pour convaincre l'armée de tourner le dos au président Nicolás Maduro.

(Re)voir le reportage de Michel Gendre 

De nouvelles manifestations sont prévues samedi à travers le pays.

Témoignage d'un Vénézuélien de Martinique


La situation économique et politique au Venezuela continue d’être très tendue. Elle suscite l’inquiétude d'expatriés comme Carlo et Smith Pascal.
 Carlo vit en Martinique depuis plusieurs années. Il se présente comme étant un anti-Maduro.

Carlo

Témoignage d'un Martiniquais du Venezuela 

Pascal Smith est un Pierrotain qui a vécu 58 ans au Venezuela, mais le marasme économique l'a contraint à un retour en Martinique, il y a un peu plus d'un an.

Pascal Smith