Voyages entre les Outre-mer et l’Hexagone : les nouvelles modalités applicables à partir du 18 janvier 2021

coronavirus
Aéroport / Salle d'embarquement
Salle d'embarquement dans un aéroport (image d'illustration) ©Pixabay

Le Gouvernement a modifié les conditions sanitaires concernant les voyages à destination et en provenance des Outre-mer, suite aux annonces du Premier ministre visant à renforcer les mesures sanitaires. Les nouvelles modalités sont consignées dans le décret n° 2021-31 du 15 janvier 2021.

Ces nouvelles dispositions ont été publiées au Journal Officiel de ce samedi 16 janvier 2021.

D'abord, le port du masque est obligatoire dans l’avion et dans les aéroports pour chaque voyage.

Ensuite, les voyageurs qui se rendent à l’aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer, doivent présenter lors des contrôles, l’attestation dérogatoire de déplacement pendant les heures de couvre-feu (disponible sur le site du ministère de l’Intérieur).

Départ de l’Hexagone vers les Outre-mer

 

Conditions à présenter à l’embarquement par les voyageurs :

  • Un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant le vol (à compter de lundi 18 janvier).
  • Une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes, les engageant à s’isoler pendant 7 jours après l’arrivée et à effectuer un test PCR à l’issue (à compter du lundi 18 janvier).

Pour la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie Française, cette mesure ne s’applique pas, les autoritaires locales ayant déjà pris des dispositions spécifiques dans le cadre de leurs compétences sanitaires.

(Le gouvernement)

  • Justification d’un motif impérieux pour les passagers à destination de la Nouvelle-Calédonie, de Wallis-et-Futuna, de la Polynésie Française (avec des adaptations locales), de la Guyane et de Mayotte.

Départ des Outre-mer vers l’Hexagone

 

Conditions à présenter à l’embarquement :

  • Un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant le vol au départ de Mayotte, de La Réunion et de la Guyane (à compter du lundi 18 janvier).
  • Au départ de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion, les voyageurs doivent remplir une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes, les engageant à un auto-isolement pendant 7 jours, après l’arrivée et à effectuer un test PCR à la fin de l’isolement (à compter du lundi 18 janvier).
  • Justification d’un motif impérieux pour les passagers en provenance de la Nouvelle-Calédonie, de Wallis-et-Futuna, de la Polynésie Française (avec des adaptations locales), de la Guyane et de Mayotte.

Départ des Outre-mer vers une autre destination ultramarine

 

Conditions à présenter à l’embarquement :

  • Un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h, à compter du 18 janvier, pour les passagers voyageant entre : Mayotte et la Réunion (déjà en vigueur), La Guyane et les Antilles, Saint-Martin/Saint-Barthélemy et Guadeloupe/Martinique.

En revanche, pas d’obligation de test entre la Martinique et la Guadeloupe.

  • Au départ de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion, les voyageurs doivent remplir une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes, les engageant à un auto-isolement pendant 7 jours après l’arrivée et à effectuer un test PCR à la fin de l’isolement (à compter du lundi 18 janvier).
  • Justification d’un motif impérieux pour les passagers entre La Réunion et Mayotte, entre Guyane et Antilles et entre Saint-Martin et Guadeloupe/Martinique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live