publicité

Zika : les procréations médicalement assistées sont à l'arrêt

Depuis le déclenchement de l'épidémie de zika en Martinique au mois de janvier, les procédures de procréation médicalement assistée sont à l'arrêt. Une décision qui pèse sur les couples qui doivent différer leur démarche.

Les procédures de procréation médicalement assistée sont suspendues depuis le 28 janvier 2016. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les procédures de procréation médicalement assistée sont suspendues depuis le 28 janvier 2016.
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Préconisé par l'Agence de la biomédecine dès le 28 janvier, l'arrêt des procédures de procréation médicalement assistée est toujours en vigueur en Martinique et en Guadeloupe. La recommandation s'appuie sur les risques encourus par le foetus en cas d'infection de la mère par le virus du Zika.

Anaïs (prénom modifié) souffre d'endométriose. C'est en plein milieu de la procédure qu'elle avait enclenché avec son mari qu'est intervenue la recommandation de l'Agence de la biomédecine. Un coup dur pour elle à moins de deux semaines de la fécondation in vitro. Elle a accepté de témoigner à visage masqué.

Selon les autorités sanitaires la Martinique pourrait sortir de la phase épidémique du Zika dans deux ou trois mois. En attendant, au centre d'Assistance Médicale à la Procréation de Martinique, le personnel continue de recevoir les patients et à préparer les protocoles.

Un reportage de Edouard Estripaut et Thierry Maisonneuve : 
Zika et PMA
L'épidémie de zika pénalise les couples dans l'attente du fécondation in vitro.
Intervenant : 
- Docteur Serge Duville, gynécologue-obstétricien 1 457 796 636

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play