mayotte
info locale

MAYOTTE - F A M M : " Non à l' europhobie des partis politiques eurosceptiques "

élections européennes
Europe
Bureau fédéral de la FAMM avec son président Issouf Saindou en chemise blanche au milieu
La Fédération des Associations Mahoraises de Métropole (FAMM) met en garde les mahorais contre l'europhobie portée par certains partis politiques eurosceptiques tels que le Front National (F N ).
Elle les invite par ailleurs à être vigilants face à toute forme d'injustice et d'inégalité en matière de droit.

La Fédération des Associations Mahoraises de Métropole ( FAMM) met en garde la communauté mahoraise contre l' europhobie prônée par certains partis politiques eurosceptiques tels que le Front National (FN)
La FAMM invite par ailleurs les mahorais à être vigilants face à toute forme d'injustice et d'inégalité en matière de droit.

Soutien au député Younous Omarjee

Le bureau de la Fédération des Associations Mahoraises de Métropole, réuni au lendemain des élections européennes 2014,  s'est d'abord félicité de la réélection du député européen sortant de la circonscription de l’Océan Indien,  Younous Omarjee.

" Les deux années passées au Parlement européen à Strasbourg et à Bruxelles ont permis à Younous Omarjee de faire avancer les dossiers de Mayotte notamment pour son accession au statut de région ultrapériphérique ( RUP ). Pour son nouveau mandat ,la FAMM se met à la disposition du député Omarjee pour faire aboutir les dossiers afférents à la rupéisation de Mayotte et à la programmation des projets éligibles aux fonds européens. Aussi, la FAMM entend être un partenaire de tous les instants auprès du député européen de la circonscription de l’Océan Indien.", ont indiqué les membres du bureau de la F A M M dans un communiqué diffusé lundi 26 mai 2014.

Mise en garde contre l' eurosceptisisme

La FAMM a examiné ensuite ce qu'elle considère comme un euroscepticisme né du scrutin du dimanche 25 mai et exprimé notamment par des résultats quasi exceptionnellement élevés du Front National dans l’hexagone.
La FAMM manifeste avec véhémence son inquiétude et son interrogation sur  la place qui pourrait être réservée par le Front National aux populations originaires des Outre-mer et en particulier du département de Mayotte.
La fédération s'engage à dénoncer avec force toute idéologie nationaliste défendue par les leaders frontistes nationaux.
 
 " Devant l’ambiance nationale relevée depuis dimanche dernier par la FAMM, nos populations ultramarines pourraient faire l’objet d’un diktat de la pensée xénophobe, raciste et de délit de faciès. Et face à ces risques révélés par l’incurie du projet politique porté par le Front National, d’ailleurs en total décalage avec  le pays des droits de l’Homme qu’est la France et de l’idéal européen des pères fondateurs de l’Europe, la FAMM appelle la communauté mahoraise et nationale à être vigilantes et à dénoncer toutes formes d’injustices pouvant être rencontrées par nos concitoyens devant l’intégration et l’égalité de traitement devant le droit.", précise Issouf Saindou , Président de la FAMM .

Défense des intérêts des mahorais
 
 La FAMM annonce qu'elle va, dès à présent, renforcer sa capacité de réaction afin de mieux défendre les intérêts de la population mahoraise de l’hexagone. Elle va surtout consolider son réseau de partenariat avec les pouvoirs publics, avec les parlementaires mahorais ainsi qu’avec l’eurodéputé Younous Omarjee pour construire l’avenir des mahorais et  réussir la départementalisation de Mayotte et sa Rupéisation.
Emmanuel Tusevo , Grand reporter Mayotte 1ère . Correspondant Agence France Presse : emmanuel.tusevo@francetv.fr
 
 
Publicité