publicité

L' enquête sur la découverte macabre de Tsounzou confiée à l' inspection générale de la police nationale( IGPN)

Le procureur de la république à Mayotte, Joël Garigue a confirmé samedi que le corps d’un homme a été retrouvé vendredi  dans la rivière sous le pont de Tsoundzou. Les causes du décès restent inconnues . Il a confié l’enquête à l’ inspection générale de police nationale (I.G.P.N)

PROCUREUR JOËL GARRIGUE © PHOTO : ANNE PERZO - LAFOND (JDM):
© PHOTO : ANNE PERZO - LAFOND (JDM): PROCUREUR JOËL GARRIGUE
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le

 Le procureur de la république à Mayotte, Joël Garigue a confirmé que le corps d’un homme a été retrouvé vendredi à la mi – journée dans la rivière en aval du pont de Tsoundzou au sud de la commune de Mamoudzou, chef – lieu du 101 è département français de Mayotte dans l’océan indien.

« Les causes de son décès restent pour l’ instant inconnues. Il ressort des premiers éléments d’enquête  que cette personne pourrait être celle qui, quelques heures auparavant, avait cherché à se soustraire à une interpellation en se jetant à l’eau au niveau du pont. », a indiqué le procureur Joël Garrigue.

Une enquête est ouverte afin de faire la lumière sur les circonstances de ce décès.

«  Dans un souci de parfaite transparence, cette enquête est confiée à l’inspection générale de la police nationale dont les enquêteurs arriveront à Mayotte dans les tous prochains jours. Une autopsie sera réalisée dans les plus brefs délais », a précisé le procureur de la république.

La découverte macabre vendredi dernier 21 novembre 2014  d’un corps flottant sous le pont de Tsoundzou avait suscité des  fortes tensions dans le village.
 Ce corps d’un jeune homme présentait un gros hématome au niveau de la tête, selon des témoins.    

« Il aurait fait l'objet d'une tentative d'interpellation par la police ce vendredi à l'aube vers 5h du matin», avaient déclaré certains membres de la famille du défunt au procureur de la république,
JOEL GARRIGUE

La famille du défunt et les riverains avaient  refusé de remettre le corps aux autorités judiciaires pour enquête. Ils avaient décidé  de procéder à l'inhumation, jugeant  excessifs les frais des transports mortuaires.

 "Y – a-  t- il un lien entre cet événement et la découverte du corps ? " s'interrogent les autorités judiciaires…
 
Joël Garrigue avait  insisté sur la nécessité d’un examen minutieux et d’une  une autopsie sur le corps pour découvrir l'origine de ce décès.

«Les autorités judiciaires demanderont le recours à " des services extérieurs à Mayotte, plus précisément à l'inspection de la police nationale afin de lever toute suspicion », avait- t – il conclu.
 
L’émotion était palpable à Tsoundzou durant une bonne partie de la journée. En fin d’après – midi, les villageois avaient  effectué une marche blanche silencieuse vers le centre ville de Mamoudzou.

EMMANUEL TUSEVO,  Grand Reporter France Télévisions Mayotte 1ère.fr- Actualités,
Correspondant Agence France Presse  AFP.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play