publicité

L'écrivain David JAOMANORO est décédé dimanche au Centre Hospitalier de Mayotte

David JAOMANORO, écrivain malgache, est décédé hier dimanche au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) des suites d’un accident vasculaire cérébral dont il a été victime il y a une semaine.
Il vivait à Mayotte depuis 1998.
ANDRY RAKOTONDRAVOLA ET EMMANUEL TUSEVO

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
David JAOMANORO, écrivain malgache, est décédé hier dimanche au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) des suites d’un accident vasculaire cérébral dont il a été victime il y a une semaine.
 
CEREMONIE RELIGIEUSE EN LA MEMOIRE DE DAVID JAOMANORO © PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA CEREMONIE RELIGIEUSE EN LA MEMOIRE DE DAVID JAOMANORO
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA

David JAOMANORO vivait à Mayotte depuis 1998 où il a exercé notamment les fonctions de responsable du secteur littérature jeunesse et de l’animation au Centre de Documentation Pédagogique.
Il collaborait depuis deux ans à la direction de la coopération décentralisée et de la représentation extérieure du Conseil général.
Il était aussi connu du grand public pour le projet Franco Jeunes, une manifestation culturelle qui offre aux jeunes de la région (océan indien) d’échanger autour de l'écriture.
David JAOMANORO est né le 30 décembre 1956 à Aniviorano – Nord, dans l’extrême nord de Madagascar. Il y passe son enfance et effectue ses premières études.
Instituteur au nord de Madagascar de 1972 à 1982,
il poursuit, par la suite, des études de lettres françaises à l’Ecole normale supérieure d’Antanarivo.
Il obtient ensuite un DEA de littérature à l’université de Limoges et devient professeur de français à Antsiranana en 1988.
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
 David  JAMANORO a pratiqué différents genres littéraires : poésie, nouvelles, roman, théâtre.
Pirogue sur le vide, roman, éd. de l'Aube, 2006
La Retraite, théâtre, Lansman, 1990 ; reéd. Corr., 2006
Docteur parvenu, in Les Carnets de l'exotisme, n° 7-8, 1991
Funérailles d'un cochon, in Recueil collectif, Sépia, 1994
Le petit os, in Le printemps du Valenciennois / RFI, 1994
Joambilo, in Revue Noire, n° 26, 1997


Élu « Homme de l'année 1997 » à Madagascar dans la discipline Arts et Culture, David JAOMANORO défendait depuis toujours la francophonie.
 En 2006, il figurait parmi les 40 auteurs à l'honneur au Salon du Livre de Paris, invités pour le Festival Francophone en France.
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA





 
 
 
 

 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play