publicité

Conférence de presse du préfet Seymour Morsy sur l' état d' urgence à Mayotte

Le préfet Seymour Morsy a tenu une conférence de presse mercredi pour expliquer les modalités d' application de l' état
d' urgence à Mayotte.
 Il a souligné que la prévention et la lutte contre la radicalisation des jeunes " est l' affaire de tous. 

SEYMOUR MORSY , PREFET DE MAYOTTE © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : SEYMOUR MORSY , PREFET DE MAYOTTE
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
Le préfet de Mayotte, Seymour Morsy a confirmé, au cours de cette conférence de presse, qu’à partir de la soirée du mercredi à minuit, heure de Mayotte soit 22 heures à Paris, le 101 e département français dans l' Océan indien passe en état d’urgence.
 
" Cela donne beaucoup plus de pouvoir aux préfets d’un point de vue administratif pour pouvoir prendre des décisions  qui concernent les libertés collectives, les libertés individuelles, la circulation.Le préfet donne des priorités qui doivent être respectées et à partir de là, tout le monde s’organise... Je peux interdire beaucoup de choses et je peux tolérer pas mal de choses.», a précisé le préfet Seymour Morsy.

La mobilisation de chacun d' entre nous est indispensable 


Le préfet de Mayotte a indiqué qu' il y a beaucoup de forces de l’ordre dans les rues, il y a des renforts à l’aéroport .Les effectifs sont là, certains viendront en complément un moment donné.Il a ajouté qu' il voudrait pouvoir consacrer tous ces effectifs à assurer la sécurité et le confort des citoyens plutôt que d' avoir à réagir ici ou là sur des problèmes qui risqueraient de distraire les autorités des missions principales de ce que doivent être celles des forces de sécurité.
 
" Je voudrais ajouter que ce qui est important, c’est la mobilisation de chacun d'entre nous, ce n’est pas simplement les forces de l’ordre qui font la sécurité... Ce sont les familles, les maires, les élus, les associations. Tout le monde doit aller dans le même sens pour pouvoir assurer la paix , la tranquillité de nos concitoyens.", a- t- il  encore déclaré.

L' Océan indien n'est pas imperméable à tout ce qui se passe autour 


Seymour Morsy a évoqué la situation particulière des départements français de l’Océan indien (Mayotte, La Réunion) situés sur le côté " est" du continent africain où il y a des conflits majeurs pour l’équilibre mondial. Il estime donc normal que les autorités françaises aient une attention particulière sur l’Océan Indien.
 
" L’Océan indien de ce point de vue là  n’est pas étanche, n’est pas imperméable à tout ce qui se passe autour... je ne doute pas qu’ à un moment donné, vous allez me dire qu’on a une frontière qui est à 70 kilomètres de chez nous (il s’agit d’Anjouan aux Comores, Ndlr), oui on a cette frontière, il faut faire attention. Ce qu’il faut c'est qu’on se donne des moyens tous les jours pour pouvoir saisir, arrêter, raccompagner les personnes qui veulent rentrer en situation illégale chez nous.", a expliqué Seymour Morsy.
 

Signalement des radicalisations : une affaire de tous ...

 
Le préfet  a enfin rappelé qu’au niveau de Mayotte,  15 signalements de radicalisation ont été effectués.  
 
" Il faut faire attention. Il n’y a pas que les familles qui signalent ou qui doivent signaler... Il y a des comportements qu’on peut repérer... dans les établissements scolaires, dans les administrations quand on fait la queue quelque part, il faut faire attention, c'est la responsabilité de chacun. Chacun d' entre nous peut dire : j’ai un voisin qui semble être un peu plus seul en ce moment, il faut faire attention, il y a des mineurs, il y a des majeurs, c'est tout ça qui est important. Le préfet  Pierre N’Gahane, secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance(SG-CIPD)qui était présent il y a quelques semaines dans le département (Mayotte) a évoqué le chiffre d’une quinzaine de personnes qui ,d'une manière ou une autre, sont suivies par les services de l’Etat, j’en reste à ce chiffre là", a conclu le préfet Seymour Morsy.

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU , Grand Reporter France Télévisions Mayotte 1 ère, Correspondant AFP

A LIRE AUSSI : 

Préfet N'Gahane : " Les départs vers la Syrie ne se tarrissent pas "
http://www.crif.org/fr/revuedepresse/pr%C3%A9fet-ngahane-%C2%AB-les-d%C3...
 
Pierre N’Gahane, préfet, spécialiste dans la prévention contre la radicalisation : «Ça peut aller vite : en trois à six mois, un jeune peut partir faire le jihad en Syrie»
http://www.liberation.fr/societe/2014/11/18/ca-peut-aller-vite-en-trois-a-six-mois-un-jeune-peut-partir-faire-le-jihad-en-syrie_1145746
 
L’état d’urgence étendu à une partie des outre-mer « pour des raisons de cohérence nationale »
http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/18/l-etat-d-urgence-etendu-a-une-partie-des-outre-mer-pour-des-raisons-de-coherence-nationale_4812845_4809495.html
 
George Pau-Langevin justifie l’état d’urgence en outre-mer
http://www.clicanoo.re/500484-g-pau-langevin-justifie-l-extension-de-l-e...


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play