Il y a un an, la marche pour la liberté

formation
media liberte expression
©Chamsudine Ali
4 Ateliers autour de la liberté d’expression pour les futurs enseignants: Mayotte participe au Mur de la liberté d'expression, ouvert par le CLEMI, Le centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (Clemi) 
Le 11 janvier 2015 la France a marché pour la liberté d’expression. Une manifestation pour dénoncer les meurtres de journalistes de Charlie Hebdo quatre jours plutôt.
Le centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (Clemi) crée un mur de la liberté d'expression.
Des productions médiatiques des élèves de toutes les académies sur le thème de la liberté d'expression y sont projetées.
A Mayotte, 7 formateurs interviennent devant les 80 stagiaires de la section formation des maîtres.
Liberte presse clemi
©Chamsudine Ali
4 ateliers sont prévus: un atelier expression théâtrale, deux ateliers d'expressions artistiques (l'affiche et la musique), un atelier d'expression à travers les médias.
4 modes d’expression proposées durant 2 jours.
« L’image, c’est beaucoup plus accessible, facile à comprendre et une image est compréhensible par tous, même par les illettrés » déclare un stagiaire.
« Le théâtre, permet de faire passer le message d’une façon plus douce, moins directe et, l’on peut y ajouter de l’émotion. Et surtout c’est le corp tout entier qui parle», renchérit une autre…
Et puis donc, l’atelier d’expression avec les médias.
Mais, il faut le reconnaître, la date du 11 janvier ne renvoi pas directement à la marche pour la liberté d’expression, « Paris  est trop loin de Mayotte… », a fini par lâcher un des participants au stage.
Stupéfaction d’Eric Hourcade, le formateur qui lui n’a rien oublié de la journée du 7 janvier et des manifestations qui ont suivi ; même les plus modestes comme celles de Mayotte sur la Place de la République à Mamoudzou. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live