mayotte
info locale

La départementalisation de Mayotte passée au scanner

politique
Abdou Dahalani président CESEM
©E Tusevo
La Cour des comptes va délivrer un premier diagnostic sur le département de Mayotte devant la délégation aux outres mers à l'assemblée nationale. 
« La départementalisation de Mayotte, une réforme mal préparée, des actions prioritaires à conduire ».
Pour Abdou Dahalani, président du conseil économique social et environnemental de Mayotte, c’est une très bonne chose.
Il espère qu’à partir des éclairages de cette cours les problèmes qui n’ont pas été suffisamment pris en compte lors de la départementalisation puissent l’être. Il était l’invité de Mayotte 1ère, ce mercredi matin, à la radio.

Cependant, l’avis de la Cour des comptes sur la situation de Mayotte aujourd’hui, est en partie donné dans son dernier rapport :
49 millions d'euros. C'est le montant du déficit du conseil départemental qui est mis à l'index par un rapport de la Chambre régionale des comptes. 
Et dans ses recommandations, la cour des comptes incite le conseil départemental à voter dans les semaines à venir une nouvelle délibération qui prenne en compte ses préconisations pour rééquilibrer son budget. Sinon, c’est le préfet qui pourrait reprendre en main le budget de la collectivité. 
Publicité