publicité

Demain, remobilisation générale

Mayotte relaye l’appel à la grève générale lancé pour demain au niveau national, mais l’intersyndicale rajoute des revendications locales

© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine
  • Ali Chamsudine / Andry Rakotondravola
  • Publié le , mis à jour le

La principale revendication est l’augmentation du point d’indice dans la fonction publique gelé depuis 2010.
Rivo Rakotondravelo, secrétaire général de SNUIPP à Mayotte rajoute que son syndicat demande que l' indemnité de suivi et d'accompagnement des élèves (ISAE) fixée à 800 euros par mois soit emmenée à 1200 euros (ISOE) , indemnité de suivi et d'orientation des élèves, comme pour les enseignants du second degré.
L’intersyndicale de Mayotte a rajouté des revendications spécifiques à Mayotte. 

© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine

Augmentation du taux d’indexation à 53% au moins, prise en compte de l’ancienneté de service dans le cadre des reclassements...
Et des revendications qui concernent le secteur privé : application des conventions collectives et l’application du droit du travail, selon Momed Maoulida secrétaire départemental du Syndicat Autonome des Enseignants de Mayotte, SAEM.
Une intersyndicale avait déjà organisé une grève générale qui avait été très suivie débouchant sur le blocage de toute l’île. Mais, après les attaques du vendredi 13 novembre à Paris, elle a été suspendue. Le pari pour l’intersyndicale est de pouvoir mobiliser autant de personne.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play