publicité

Le chanteur Lathéral a le blues

Lathéral est en tournée dans les pays de la région océan indien. Il est revenu à Mayotte ce mardi, mais pas pour se produire : il dit avoir pris la décision de limiter ses concerts dans son pays natal pour des raisons de sécurité.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
Dans la barge où tout le monde le reconnait, Lathéral sourit, mais cela cache une grande amertume. Le chanteur de Melrose Plage affirme avoir de plus en plus du mal à monter sur scène dans son pays : trop de violence autour de ses concerts. La dernière fois, un spectateur s’est fait poignarder et cela a fini en bagarre générale.
Alors, il a décidé de limiter ses apparitions pour ne pas faire courir de danger à ses nombreux fans. Et il en est vraiment triste. Lathéral vient de se produire à Anjouan devant près de 1000 personnes. « Le plateau était plein et il n’y a eu aucun incident ». Ce soir là, comme toujours d’ailleurs, il n’y avait pas de dispositif particulier : pas d’agents de sécurité ni de force de l’ordre, affirme l’artiste.  Il reconnait que là-bas, si jamais un fauteur de trouble se fait attraper, la correction qui s'en suit peut lui être fatale, alors cela fait réfléchir.
Il a opté pour des manifestations à vocation régionale. Il est ce moment, avec des amis artistes et des producteurs, entrain de travailler sur un projet dit la « Caravane de la Médina. ». L'évènement est prévu pour le mois de juillet, après le mois de ramadan et ira d'île en île, Mayotte, Anjouan, Mohéli et Grande Comore. Il ne veut pas en dire plus, mais cela sera l’occasion de voir Lathéral sur scène et l’on est rarement déçu. « Il faut être sur place pour savoir ce qui se passe », chante-t-il et nous y serons.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play