7 mars : Journée mondiale contre l'endométriose

journée mondiale
Endométriose
L'endométriose provoque des souffrances physiques et psychologiques. ©Black-in.com
La semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose" et elle est portée par l'association EndoFrance. Cette année elle démarre le 7 mars pour se terminer le 13 et est marquée par de nombreux événements.

Cette année, la semaine contre l'endometriose est célébrée du 7 au 12 mars, une semaine de prévention et de sensibilisation à l'endométrite.
En France, elle touche une femme sur dix et à Mayotte l'endométriose est une maladie encore méconnue. 

L'endométriose : une maladie encore méconnue à Mayotte

L'endométriose peut apparaître très tôt chez les jeunes filles et entraîner des douleurs intenses, des problèmes d'estomac ou de vessie.

Souvent un diagnostique tardif, engendre d'autres complications de fertilité. La difficulté pour reconnaitre cette maladie chronique est d’autant plus grande que les symptômes se rapprochent de la douleur de règles douloureuses. 

L’endométriose est en moyenne diagnostiquée des années après les premiers symptômes. Il n’est pas rare que l’endométriose soit découverte à l’occasion d’un traitement de grossesse. La maladie a un impact direct sur la vie des femmes dans leur quotidien. 

Malheureusement, il n’existe aucun traitement spécifique à l’endométriose. Les soins permettent uniquement d’atténuer les symptômes et de réduire la propagation des cellules. Ce qui provoque des conséquences lourdes et parfois dramatiques pour les femmes.

Cms-ContentHasMedia_18649984