mayotte
info locale

L'actualité régionale 20 Février

vos rendez-vous
Moroni, capitale des Comores
©HabarizaComores.com
COMORES

Un imbroglio juridique risque de remettre en cause les décisions de la Cour Suprême sur les candidatures à la présidentielles


Avant c’était la Cour Constitutionnelle qui validait ou pas les candidatures. Ses décisions n’étaient susceptibles d’aucun recours. On se souvient que le président Azali, l’année dernière, a fait supprimer la Cour Constitutionnelle. Dans la précipitation aucune loi n’est venue encadrer le fonctionnement de la Cour Suprême, dont les décisions étaient – et sont toujours en principe – susceptibles de recours. L’un des candidats recalés, l’ancien vice-président Mohamed Ali Soilihi s’est engouffré dans la faille. Si les autres suivent, le calendrier menant aux élections du  24 mars prochain risque d’être perturbé. 
La campagne officielle commence ce mercredi


L’ancien ambassadeur de France aux Comores est convoqué au quai d’Orsay aujourd’hui ; il est accusé d’agressions sexuelles

Après avoir quitté Moroni, l’ambassadeur guadeloupéen Robby Judes  avait été nommé au Vanuatu dans le Pacifique. Il y était depuis seulement quatre mois, et c’est lors d’un déplacement en Nouvelle Calédonie qu’il s’est retrouvé au centre d’accusations portées par plusieurs femmes, rapporte Rfi. L’une d’elles est la présidente de la confédération des petites et moyennes entreprises de Nouvelle-Calédonie. Elle accuse l’ambassadeur de lui avoir touché les fesses en lui faisant des avances appuyées lors d’un cocktail. Elle a porté plainte et découvert que 7 autres femmes ont subi le même sort.
Aucune affaire n’avait en revanche surgi quand le diplomate exerçait à Moroni.




MADAGASCAR

L’Eglise Catholique se fâche très fort contre l’insécurité et envisage de porter plainte contre la gendarmerie


L’archevêque d’Antananarivo déplore la mort d’un prêtre il y a quelques jours. Le père Nicolas, dans la petite ville de Mahitsy au nord de Tana. Il circulait à moto, et il est tombé dans un guet apens. Les bandits armés lui ont tiré dessus à bout portant alors qu’il venait de leur dire qu’il n’avait pas d’argent. Le curé a agonisé pendant cinq jours. Le diocèse d’Antananarivo affirme que l’un des bandits est un gendarme, que la gendarmerie ne fait rien pour mener l’enquête. L’archevêque d’Antananarivo dénonce ouvertement que des gendarmes font partie des voleurs de zébus, qu’ils louent leurs armes et vendent leurs munitions.
Cette sainte colère est exprimée à l’heure où le nouveau président Andry Rajoelina déclare que la lutte contre l’insécurité est une priorité nationale. Déjà en 2017, lors de la conférence des évêques, les forces de sécurité avaient été fermement sermonnées par l’Eglise.





SEYCHELLES

4 marins seychellois sont en prison à Pemba au Mozambique


Ils sont accusés d’être entrés illégalement pour pêcher dans les eaux mozambicaines. Les autorités auraient pu se contenter de les refouler simplement afin qu’ils puissent repartir avec leur bateau. Mais les enquêteurs mozambicains veulent savoir s’ils n’étaient venus vraiment que pour pêcher, ou s’ils se livraient à d’autres activités. La zone de Pemba, au nord du Mozambique, est particulièrement sensible. Les forces de sécurité livrent une véritable guerre à une milice islamiste infiltrée dans la région : les « Shebabs ».
Les familles des marins se mobilisent aux Seychelles pour leur venir en aide. Le  consul des Seychelles au Mozambique essaie de les tirer d’affaire.




MAURICE

Les pompiers ont sauvé la vie d’un grutier suspendu dans le vide


Cela s’est passé sur un chantier de Triolet, non loin de Grand-Baie. Un grutier s’est retrouvé suspendu dans le vide à 15 mètres de haut, ne tenant que par la force des bras. Les pompiers de Port Louis ont mené une opération spectaculaire, en sortant les grandes échelles pour tirer d’affaire le malheureux qui risquait fort de lâcher prise. On ne sait pas dans quelles circonstances ce professionnel s’est retrouvé ainsi en si mauvaise posture. Mais après un suspense angoissant,  tout s’est bien terminé. 




JEUX DES ILES

La demande de participation du Sri Lanka est rejetée


La décision a été rendue hier par le comité international des jeux qui se réunissait à Maurice. Aucune raison n’a été officiellement avancée pour expliquer ce refus, mais le comité n’a pas fermé définitivement la porte aux sportifs Sri-Lankais. Ils pourront présenter leur candidature à une prochaine édition

 
Publicité