publicité

L'actualité régionale à travers la presse 22 Novembre

© Réunion la 1ère (Willy Fontaine)
© Réunion la 1ère (Willy Fontaine)
  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
LA REUNION

La nuit dernière a été nettement plus calme


Quelques feux de poubelles, quelques barrages nocturnes vite dispersés. Les  jeunes casseurs seraient-ils fatigués ou est-ce l’effet bénéfique des renforts envoyés dans l’île ? Les prochaines heures nous le diront.
Hier à Paris, en recevant les maires de France à l’Elysée, le président Macron a dit : « ce qui ce passe à la Réunion depuis samedi est grave… Nous avons mis les moyens et nous allons continuer à les mettre pour assurer l’ordre public ».
Et puis « il y a la réponse de fond » a poursuivi le Président évoquant des problèmes sociaux qui « existent depuis longtemps ».
Emmanuel Macron a exprimé son soutien au président de la Région, Didier Robert,  et à sa famille qui ont fait l’objet de menaces de mort.

Le tribunal correctionnel de Saint-Denis condamne les casseurs à un rythme soutenu

Les comparutions directes se multiplient afin de bien montrer que les auteurs de violences ne resteront pas impunis. Déjà en début de semaine l’un d’eux a été condamné en comparution directe à deux ans de prison ferme, avec mandat de dépôt à l’audience, autrement dit un aller simple direct du tribunal vers la prison. Hier six casseurs ont subi le même sort avec des condamnations de 6 à 8 mois. Au fur et à mesure des interpellations, les prévenus sont jugés et condamnés le plus rapidement possible. D’autres attendent leur procès aujourd’hui et dans les jours qui viennent.



L’évêque de la Réunion prône l'apaisement et la compréhension

Mgr Gilbert Aubry, chef de l’Eglise Catholique de la Réunion dit : « les événements sociaux que nous connaissons se sont développés sur une situation de précarité et dans une escalade de taxes, de mesures qui a engendré des incompréhensions, de la colère, de la révolte : suppression des emplois aidés, question de l’allocation logement, coup de rabot sur les retraites, taxes sur le gasoil. Nous avons 40% de notre population qui vit au-dessous du seuil de pauvreté et nous connaissons 24% de chômage. Certains disent qu’ils n’ont plus rien à manger à la fin du mois. C’est la réalité ». 
Mgr Aubry appelle à une « conférence territoriale » pour enregistrer les doléances, les classer, les analyser, établir des priorités ».





COMORES

Les policiers comoriens sont d’assez bons tireurs


Lors du dernier conseil de gouvernement hier, le ministre de l’intérieur Mohamed Daoudou – alias « Kiki » - a fièrement présenté les résultats des policiers qui ont participé à un concours de tirs et de combat qui avait lieu en Chine. Les policiers  comoriens ne sont pas les meilleurs du monde à la gachette, puisqu’ils se sont classés au 31ème rang sur 71 pays participants. Mais ils ont quand même la satisfaction d’avoir battu leurs homologues de la Russie, du Brésil, et même de la France.



MADAGASCAR

La communauté internationale est un peu inquiète sur la suite de la campagne électorale


Les appels des organisations se multiplient, qu’il s’agisse de l’Union Africaine, l’ONU, La SADEC (pays d’Afrique australe) ou encore de la Commission de l’Océan Indien. D’un côté la Commission Electorale malgache est félicitée pour son travail, une manière de conforter l’arbitre attaqué de toutes parts ; d’un autre côté les deux candidats Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana sont invités à calmer les ardeurs de leurs partisans. La confiance dans ces deux poids lourds de la politique malgache est limitée, chacun d’eux a montré par le passé une tendance à l’auto-proclamation ou à la prise du pouvoir par la rue.
La Haute Cour Constitutionnelle s’apprête à confirmer les résultats du 1er tour où Andry Rajoelina enregistre une avance sur son adversaire Marc Ravalomanana.




SEYCHELLES

La lutte contre le braconnage des tortues marines s’intensifie


Des patrouilles nocturnes sur les plages sont annoncées par le ministère de l’environnement. La zone la plus touchée par le braconnage est la plage isolée de Grand-Police au sud de Mahé, l’île principale. La tortue marine est une espèce menacée. Des amendes et des peines de prison sont prévues par la loi contre les braconniers. « Seychelles News Agency » rapporte cependant que « Malgré les lois strictes, le braconnage reste une préoccupation majeure en raison de l'appétit traditionnel du pays pour la viande de tortue ».





ZANZIBAR

Le gouvernement autonome local contraint de payer une lourde facture d’électricité


La société nationale tanzanienne  de distribution d’électricité, TANESCO,  a sommé les autorités de Zanzibar de règler immédiatement l’équivalent de 26 millions d’Euros de factures impayées, au risque de couper le courant pour tout l’archipel. Comme souvent dans les pays africains, l’Etat est le plus mauvais payeur pour l’énergie. Cité par le quotidien « the Citizen », le président tanzanien John Magufuli approuve cet ultimatum. Il a même déclaré que TANESCO aurait le droit de couper le courant de son palais présidentiel si les factures n’étaient pas honorées. Le gouvernement autonome de Zanzibar a donc  déjà payé les deux tiers de la somme.


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play