L'actualité régionale à travers la presse 24 septembre

revue de presse
OCEAN INDIEN
CARTE COI
TANZANIE

Deuil national après un naufrage catastrophique sur le lac Victoria


Jeudi dernier dans la soirée, un ferry a coulé sur le lac Victoria au nord du pays. Dans un premier temps on avait parlé de 40 victimes. Aujourd’hui le bilan dépasse les 220 morts. Le président Magufuli a décrété un deuil national et a demandé une enquête pour comprendre ce qui s’est passé. D’ores et déjà on peut dire que le bateau était vétuste et surchargé. D’après plusieurs témoignages la foule s’était ruée à l’avant du bateau à l’approche du débarcadère déséquilibrant le navire. D’autres disent que c’est le capitaine qui a raté son approche et fait chavirer le navire, parce qu’il était occupé avec son téléphone portable. Le pdt de la république a promis que les coupables seront trouvés et punis.




COMORES

Dominique Voynet est repartie avec une vision assez précise de la situation de la santé


On attend maintenant ce qu’il adviendra après la visite de l’inspectrice générale des affaires sociales, ancienne ministre Dominique Voynet. Elle s’est rendue dans les différents hôpitaux et autres structures sanitaires. A Anjouan elle a visité l’hôpital de Hombo à Mutsamudu et le fameux hôpital tout neuf construit par la  Chine à Bambao. L’enjeu de cette visite est crucial pour Mayotte puisque que les carences du système de santé comorien sont une des raisons des traversées en Kwassa vers Mayotte. On attend de voir quelle forme prendra un nouvel élan de la coopération médicale entre la France et les Comores.



150 comoriens ont manifesté ce week-end à Marseille

C’était à l’appel du parti Juwa. Les manifestants brandissaient des portraits de l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi pour réclamer sa libération ainsi que celle des autres prisonniers politiques. Sur les banderolles était écrit : »halte à la dictature du putschiste ». Marseille abrite la plus grande communauté de la diaspora comorienne en France.
C’est aussi à Marseille que les Comores sont présentes par un stand à la foire internationale qui se tient dans cette ville jusqu’au 1er octobre. On peut, entre autres, y déguster des spécialités culinaires.




MAURICE

Les taxis Uber vont commencer bientôt


Uber, c’est ce célèbre système de commande de taxi sur internet via un smartphone ; souvent plus efficace et surtout moins cher que les taxis classiques. Dans cette région de l’Océan Indien, il n’y en pas encore, sauf en Tanzanie. L’île de la Réunion ne connait pas Uber, mais à Maurice c’est pour bientôt. Un manager de la marque est en cours de recrutement. Comme partout, les taxis classiques sont inquiets. En revanche de jeune chauffeurs ont l’espoir de se lancer. Chez Uber, chaque chauffeur est un auto-entrepreneur.




OCEAN INDIEN

Un navigateur solitaire est en perdition en plein milieu de l’océan


Il s’agit d’un Indien,  Abilash  Tomy ; il  est l'un des 17 skippers qui ont pris le départ le 1er juillet dernier aux Sables-d'Olonne de la Golden Globe Race, une course qui doit durer entre huit à dix mois à bord de petits voiliers dépourvus de moyens modernes, dans l'esprit des pionniers de la course autour du monde en solitaire. 
Le site « Zinfos974 » rapporte que « porté disparu depuis vendredi matin, alors qu'il se trouvait en plein océan Indien, à 3.700km à l'Ouest de l'Australie, le skipper indien a envoyé vendredi midi un message très inquiétant aux organisateurs de la course : "Retourné. Démâté. Sévère blessure au dos. Ne peux pas me lever". 

Un peu plus tard, aux premières lueurs de la matinée, nouveau message : "Extrêmement difficile de marcher, peut-être besoin de civière, ne peux pas marcher, heureusement en sécurité à l'intérieur du bateau.
Un appel à tous les navires a notamment été envoyé par la Défense australienne pour tenter de lui porter secours.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live