publicité

L'actualité régionale à travers la presse 6 juin

© brgm
© brgm
  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES
A Moroni, le secrétaire général du parti Juwa de l’ancien président Sambi a été placé en détention


Il est accusé « d’attroupement non autorisé et de trouble à l’ordre public ». Cela fait suite à la manifestation de vendredi dernier devant la grande mosquée. Hassan Ahmed El Barwane est maintenant neutralisé, condamné au silence alors que l’ancien président Sambi est en résidence surveillée.
En revanche, 6 autres militants ont été libérés faute de preuves de leur participation à cette manifestation interdite.
On constate un raidissement de la politique du président Azali Assoumani pour faire taire les voix discordantes pouvant gêner son projet de révision de la constitution.


COMORES
A Anjouan, trois jeunes hommes ont été arrêtés pour non-respect du ramadan


Une photo des trois jeunes gens, menottés et à genoux par terre a été diffusée sur les réseaux sociaux. Cette arrestation a été confirmée de source policière. Les trois jeunes gens ont été pris en flagrant délit en train de se préparer un repas de midi. La loi comorienne est assez floue sur cette question. Elle n’interdit pas clairement de manger pendant le ramadan, mais elle évoque les « atteintes aux bonnes moeurs » qui laissent une large liberté d’interprétation aux policiers. Cette même loi permet l’arrestation de jeunes femmes qui portent des jeans pendant le mois sacré.

MADAGASCAR
Le nouveau premier ministre malgache Christian Ntsay est déjà au travail, il doit former un gouvernement d’union.


Un défi de taille – écrit le site de RFI - puisque son équipe devra refléter les différentes mouvances à l'Assemblée nationale. Problème : le parti présidentiel et le MAPAR revendiquent tous les deux la majorité où de nombreux députés ont changé de camp en cours de mandat.
Le parti au pouvoir, a déclaré vouloir garder les ministères de souveraineté comme les Finances, l'Intérieur, la Défense ou encore les Affaires étrangères.
Ce nouveau gouvernement aura la charge d'organiser l'élection présidentielle. Une élection qui devait se tenir en novembre, mais la Haute Cour constitutionnelle a exigé qu'elle se déroule en saison sèche, c'est-à-dire avant le mois d'octobre.


LA REUNION
Le secrétaire d’Etat à l’écologie Sébastien Lecornu est à la Réunion. Les énergies propres sont au programme de sa visite.


La Réunion est le bon élève en matière d’énergies renouvelables et de valorisation des déchets. Le solaire y est largement développé dans l’habitat individuel. Les résidus de la canne à sucre, la bagasse, servent à produire de l’électricité. Les barrages aussi. C’est sur l’éolien qu’il y a débat. Les éoliennes abiment le paysage. La Réunion s’est fixée comme objectif 100 d’énergie renouvelable en 2030, et selon le secrétaire d’Etat c’est réalisable.



LA REUNION
Du rififi dans la justice: Un procureur a été condamné pour injures publiques à l’encontre d’un juge.


C’est une affaire assez rare qu’a tranché le tribunal correctionnel de Paris. Le procureur Philippe Mullet a été condamné à 1000 euros d’amende et 1 euro de dommages et intérêts pour injures publiques  à l’encontre d’un représentant de l’Union Syndicale des Magistrats. Le procureur était accusé d’avoir envoyé un e-mail à plusieurs destinataires pour discréditer ce représentant syndical. L’affaire avait fait grand bruit à la Réunion et avait entrainé la mutation du procureur à Grenoble.



MAURICE
L’affaire de la manifestation contre les homosexuels continue de faire du bruit à Maurice et ailleurs


Samedi dernier la 13ème édition « gay-pride » mauricienne a dû être annulée face à une manifestation hostile non-autorisée. Le journal « Le Mauricien » souligne une grave atteinte aux libertés, et aussi à l’image de la démocratie mauricienne. Le journal pointe surtout la présence dans cette manifestation hostile d’un prédicateur islamiste bien connu des services de sécurité, Javed Metoo qui a harangué la foule coiffé d’un bonnet portant les symboles de Daesh. Il pourrait être poursuivi affirme le journal. La porte parole du Collectif Arc en Ciel a porté plainte contre lui pour menaces de mort.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play