mayotte
info locale

L’Agence France Presse a recensé cinq pays africains sur 54 pays du continent, officiellement épargnés par le coronavirus. Le premier pays cité : les Comores

coronavirus
palais de justice comores
©Faïza Soulé Youssouf et Ibrahim Youssouf
Dans l'actualité régionale, les Comores sont épargnés par le coronavirus, La Réunion en compte 247 au dernier pointage de l’ARS et la Tanzanie enregistre le premier décès dû au coronavirus
hôpital Bambao Anjouan
Aucun cas n’a été recensé aux Comores alors que le pays dispose pourtant de tests de dépistage. Cité par l’AFP, un médecin généraliste de Moroni, le Dr Abdou Ada, se demande si ce n’est pas lié au traitement de masse à base d’artémisine utilisé aux Comores contre le paludisme. « je me permets de croire que le traitement antipaludéen de masse explique le fait que pour l’instant du moins, les Comores sont épargnées par le Covid-19. Ils’agit là d’une conviction personnelle qu’il faut confirmer scientifiquement ».
Les autres pays cités sont le Lesotho, le Malawi, Sao Tomé et Principe et le Soudan du sud. 
C’est souvent l’absence de tests qui explique l’absence de cas.


Alors que le cap des 100 cas de Coronavirus sera sans doute franchi ce mercredi à Mayotte. La Réunion en compte 247 au dernier pointage de l’ARS
Coronavirus aéroport quatorzaine
©Imaz Press
​​​​​​​23 cas supplémentaires dans la seule journée d’hier. Il y a six personnes en service de réanimation à l’hôpital. D’après les enquêtes, 70% des cas sont directement importés de métropole, le reste est en lien direct avec les cas importés. Il n’y a qu’un seul cas pour lequel on n’a pas trouvé de lien avec des cas importés. C'est-à-dire une contamination que l’ARS Réunion qualifie d’autochtone. Il n’y a aucune chaine locale de transmission identifiée, aucun quartier, aucun endroit en particulier. 1500 personnes sont des cas contacts répertoriés, soumis à une quatorzaine stricte à domicile, isolés, la température surveillée. En cas de non respect les forces de l’ordre sont prévenues. 
Par ailleurs un collectif composé de médecins, de pharmaciens mais aussi d’élus et de simples citoyens, a déposé une requête au tribunal administratif pour contraindre l’ARS à utiliser l’hydroxychloroquine, le traitement préconisé par le Professeur Raoult à Marseille. Cette même requête exige l’acquisition de tests de dépistage en quantité suffisante. 
 
  • Madagascar a décidé une campagne de tests sur les personnes arrivés dans le pays depuis le 11 mars 
L’ambition est de pratiquer des tests sur tous les passagers qui ont atterri depuis le 11 mars  à Madagascar jusqu’à la fermeture du trafic aérien le 20 mars. Cela représente beaucoup de monde, plusieurs centaines. Certains ont été placés en quarantaine, mais pas tous. Il y a des trous dans la raquette. Cette campagne de dépistage est prévue sur trois jours. Ceux qui étaient en quarantaine et seront testés négatifs se verront remettre une attestation de fin de quarantaine. L’interruption du trafic aérien dans la Grande île a été décrétée jusqu’au 30 avril au moins. 
 
  • La Tanzanie enregistre le premier décès dû au coronavirus
    Tanzanie : Forodhani (photo 4/6)
    ©Anne Bonneau
Il s’agit d’un homme de 49 ans, qui souffrait d’autres pathologies. Il n’avait pas été dépisté avant son hospitalisation. Pour le moment les autorités sanitaire n’ont pas retracé son parcours. On ne sait pas encore s’il avait voyagé ou était en contact avec une personne qui avait voyagé. Il ne figurait pas dans les 19 cas déjà recensés en Tanzanie, dont deux à Zanzibar. Le premier cas recensé dans  le pays est une  femme d’une quarantaine d’années, commerçante. Elle est aujourd’hui guérie. 
 
  • L’île Maurice a enregistré un quatrième décès hier.
    Hôpital de Souillac île Maurice mars 2020
    ©Indian Ocean Network News
Maurice se prépare à la réouverture des supermarchés, alors que les boulangers protestent, ils n’ont pas le droit d’ouvrir
Les boulangers sont furieux, ils ont le droit de travailler mais pas de vendre leur pain au public ; ils doivent fournir les autres commerces d’alimentation. Les autorités veulent mettre de l’ordre dans la fréquentation des magasins pour éviter de répéter les scènes chaotiques du début du confinement. Pour les supermarchés l’ouverture aura lieu jeudi avec des contraintes que l’on a déjà énumérées, masque obligatoire, accès par ordre alphabétique selon les jours. Désinfection à chaque instant… Pratiquement à chaque jour sort une nouvelle directive. Par exemple, il ne faudra plus se tromper dans les rayons car il y aura un sens de circulation fléché au sol. 30 minutes maximum, et surtout interdiction de faire demi-tour. Les mauriciens ont intérêt à préparer leur liste de courses. Si vous avez oublié le sel vous repasserez dans quelques jours quand ce sera votre tour !