mayotte
info locale

L'ancienne ministre Dominique Voynet va diriger l'Agence Régionale de Santé de Mayotte

France
Dominique Voynet
Dominique Voynet avec l'ancien préfet de Mayotte, Dominique Sorain.
L’ancienne ministre de l’environnement  sera la directrice de la nouvelle Agence Régionale de Santé de Mayotte.  Dominique Voynet est aujourd’hui inspectrice générale des affaires sociales. Ces derniers mois, elle a élaboré un plan de coopération de santé avec les Comores. 
« Cette nomination est une très bonne chose, c’est une pointure ! Et cela montre de la considération pour Mayotte » se réjouit Issa Issa Abdou, président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier de Mayotte et vice-président de l’assemblée départementale. L’élu ajoute que « c’est en grande partie grâce au plaidoyer de Dominique Voynet que le gouvernement a consenti à créer une Agence Régionale de Santé spécifique pour Mayotte », alors qu’elle dépendait jusqu’alors de celle de la Réunion. L'ARS Mayotte entrera en service le 1er janvier 2020. 


Endiguer l'afflux des patients comoriens à Mayotte

Dominique Voynet n’arrive pas en terre inconnue. Elle a déjà visité l’hôpital de Mamoudzou au passage de ses missions vers les Comores. En 2018,  le gouvernement avait mandaté l’ancienne ministre pour étudier les conditions d’une coopération médicale avec Moroni. L’indigence des structures sanitaires aux Comores conduit de très nombreux comoriens à affluer vers Mayotte pour se faire soigner. L’hôpital et les dispensaires de Mayotte sont submergés par un flot quotidien de malades et d’accidentés provenant des îles voisines. Les trois quarts des mères accouchant à la maternité de Mamoudzou viennent des Comores. Le manque de personnels soignants est criant dans l’archipel. Dans l’île d’Anjouan, un hôpital construit récemment reste vide faute de médecins. Un développement du secteur de la santé aux Comores est indispensable pour soulager la pression sur Mayotte, et permettre ainsi à la population mahoraise d’avoir plus facilement accès aux soins.


Des voix s'élèvent déjà contre sa nomination

Les préconisations de Dominique Voynet ont été décisives dans l’élaboration de l’accord franco comorien signé le 22 juillet dernier à Paris par les présidents Emmanuel Macron et Azali Assoumani.

L’avenir de la santé à Mayotte est directement dépendant de la réussite de cette coopération. En prenant la tête de l’ARS Mayotte, Dominique Voynet sera aux premières loges pour en mesurer les effets.  

Les professionnels de la santé à Mayotte ne sont toutefois pas unanimes sur cette nomination. Anli Rigotard, de l’intersyndicale CGT-CFDT de l’hôpital déclare : « lorsque nous avons demandé une ARS c’était pour s’occuper de la santé à Mayotte, or nous connaissons trop bien la politique de Mme Voynet ».

Le sujet des relations avec les Comores voisines est très sensible dans le département. Dominique Voynet devra apaiser des angoisses. C’est aussi sa spécialité… Avant de se lancer en politique, elle était anesthésiste.  


 
Publicité