publicité

Les arrêts maladie en hausse à Mayotte aussi

Les arrêts maladie ont coûté près de 10.3 milliards d’euros à la sécurité sociale l’an dernier. Le gouvernement étudie la possibilité de faire payer les entreprises les arrêts de moins de 8 jours. Mayotte est touchée par le phénomène.

  • Zouhouria Hamza
  • Publié le , mis à jour le
En 2017, 1450 salariés du privé à Mayotte ont bénéficié d’indemnités journalières maladie. Cela correspond à un montant d’environ 1 million 200 000 euros dépensé par la sécurité sociale ; soit une hausse de 15% par rapport à 2016. L’augmentation est plus importante à Mayotte qu’en France métropolitaine mais les raisons sont différentes. Elle est la conséquence d’une meilleure connaissance du droit par rapport aux années précédentes, selon Aurélie Jaulin, sous directrice de la Caisse de sécurité sociale de Mayotte.

« A Mayotte l’augmentation est importante parce que les gens ont de plus en plus, et c’est bonne chose, recours à leur droit. C'est-à-dire qu’on est encore dans une montée en charge de l’assurance maladie à Mayotte, c'est ce qui fait que…
Il y a quelques temps encore, des personnes ne pensaient pas pouvoir se faire prescrire un arrêt de travail, en-tout-cas, elles n’y avaient pas recours. Aujourd'hui, elles y ont recours, donc on a une augmentation effectivement des jours indemnisés, mais ce serait un signe d’un meilleur recours au droit que précédemment. »  

Pour autant, on est loin d’une prise de conscience généralisée à Mayotte sur ses droits. Le préjudice reste important pour les personnes qui ne peuvent pas être indemnisées. 1/3 des arrêts de travail recueillis par la sécurité sociale ne peuvent pas être traités.

« On a beaucoup, beaucoup, d’arrêts maladie  qui ne sont pas traitables par nos services faute de ces informations absolument indispensables que sont déjà, le numéro de sécurité sociale, le nom, le prénom, la signature, l’attestation de l'employeur et l’arrêt de travail, bien sûr, prescrit par le médecin. Il faut bien remplir l’arrêt de travail et nous le faire parvenir sous 48 heures par toute voie ; voie postale évidement, mais aussi par mail… »  

Le débat lui, continue, d’agiter la France métropolitaine sur le nombre de jours de carence, 3 jours appliqués actuellement,  Le gouvernement envisage de basculer quatre jours d'indemnisation de la Sécurité sociale vers les employeurs pour les arrêts de moins de huit jours. Le délai de carence à Mayotte est déjà de 4 jours, ce qui qui au final ne changerait pas grand-chose pour les mahorais si les règles arrivaient à changer au niveau national.
 

Le point sur les arrêts de travail Mayotte

1 538 566 035

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play